Education jeunesse

Un protocole sanitaire allégé

Pour cette rentrée scolaire, le protocole sanitaire repose sur les prescriptions émises par le ministère des Solidarités et de la Santé au vu des avis rendus par le Haut Conseil de la Santé publique, ainsi que sur la collaboration étroite entre l’Education Nationale et les collectivités territoriales. Le rôle des parents est primordial dans l’application de ce protocole.

Publié le

Il est important de rappeler ici que les gestes barrières doivent être appliqués en permanence, partout et par tout le monde. A l’heure actuelle, ce sont les mesures de prévention individuelles les plus efficaces contre la propagation du virus.

Le rôle essentiel des parents

Les parents s’engagent à ne pas mettre leurs enfants à l’école en cas de fièvre (38°C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la Covid-19 chez l’élève ou dans la famille. Les personnels s’appliqueront les mêmes règles. Les accompagnateurs ainsi que les intervenants extérieurs peuvent entrer dans les établissements scolaires après nettoyage et désinfection des mains. Ils doivent porter un masque de protection.

Dans les espaces clos

Salles de classe, ateliers, bibliothèques, cantines… la distanciation physique n’est plus obligatoire lorsqu’elle n’est pas matériellement possible ou quelle ne permet pas d’accueillir la totalité des élèves. Néanmoins, les espaces sont organisés de manière à maintenir la plus grande distance possible entre les élèves. Dans les espaces extérieurs, la distanciation physique ne s’applique pas. Toutefois, les élèves de plus de 11 ans doivent porter le masque de protection, dans les espaces clos et extérieurs, lors de leurs déplacements ainsi qu’en classe lorsque la distanciation d’un mètre ne peut être garantie et qu’ils sont placés face à face ou côte à côte.