Luigi Mammola coupe les branches d'un arbre
Luigi Mammola, le service c'est sa deuxième nature ! Tél : 06.60.39.30.00

Un nouveau souffle pour les paysagistes

Alors que la majorité des actifs était confinée à domicile, nombre de paysagistes et jardiniers ont pu poursuivre leur activité professionnelle. Après un temps de flottement, ils ont rapidement repris leurs marques. Rencontre avec Nicolas, Luigi et William, 3 chefs d’entreprise Raphaëlois qui, dans une économie à l’arrêt, ont fait figure d’exception.

Publié le

En cette période de contraintes sanitaires, le travail en extérieur présente l’avantage de limiter les risques de contamination. Un atout pour nos professionnels du jardinage dont le printemps constitue traditionnellement un pic d’activité pour leur entreprise.

De la création à l'entretien, Nicolas Pelletti répond depuis 16 ans à l’ensemble des besoins liés aux jardins. Basé à Agay, ce Raphaëlois de souche cultive avant tout le positivisme : « La grande difficulté c’était tout au début, je ne savais pas si j’étais dans le cadre légal. Comme les jardins poussent tout le temps et que les clients étaient demandeurs, j’ai repris l’activité dès le 19 mars mais réduit le volume horaire pour préserver la sécurité de mon équipe. J’aime mon métier, mais je m’inquiète pour la suite. En raison de la conjoncture économique, les demandes se calment et les chantiers de l’été sont différés à l’automne.  Mais je suis quelqu’un d’optimiste et j’ai une belle cohésion d’équipe, alors je me projette dans l’avenir, je suis d’ailleurs à la recherche d’un dépôt à acheter sur Saint-Raphaël pour nous faciliter le travail ».

 

Né à Saint-Raphaël, Luigi Mammola entretient non seulement les jardins, mais s’est aussi spécialisé dans l’aide à la personne depuis 12 ans. Un rayon de soleil et une bouffée d’oxygène pour nombre de personnes âgées qui comptent sur lui toute l’année : « Entre les jardins, les courses de première nécessité et les travaux de bricolage,Je n’ai pas manqué de travail !Parmi mes clients, j’ai beaucoup de personnes seules, isolées, je ne pouvais pas les laisser tomber. Alors une amie m’a fabriqué des masques et j’ai continué. Ma présence les rassure, même si l’on se parle de loin. Du coup, les voisins nous entendent, sortent aussi dans leur jardin, échangent d’une clôture à l’autre, cela resserre les liens. Avec le confinement, ils se sont mis à planter des tomates, du persil, j’ai dispensé des conseils et fait naître quelques vocations. Ce métier m’apporte beaucoup, je me sens utile ! ».

 

William Wolle, a choisi Saint-Raphaël voilà 30 ans. Une douceur de vivre dont ce natif de Dunkerque, spécialiste de l’entretien et de la création de jardin,  profite chaque jour ou presque : « Nous ne sommes pas assujettis au chômage partiel, alors il fallait travailler. Au début, les approvisionnements en plantes et matériaux de construction étaient un peu compliqués, mais ça s’est régulé. On a réfléchi à notre manière de procéder et décidé de protéger en premier lieu nos clients âgés en reportant leur chantier à plus tard. Chacun de mes employés sait ce qu’il a à faire, on se connait bien.Onutilise les véhicules séparément, il n’y a pas d’échange d’outils et comme les moteurs des machinessont bruyants, on ne reste pas les uns à côté des autres. Nous n’avons pas souffert de ce confinement, on a bien bossé et on continue ! ».

Nicolas Pelletti

Culture paysage

Tél : 06.20.46.74.82

www.culture-paysage.com

 

Luigi Mammola

« Luigi Services »

Tél : 06.60.39.30.00

 

William Wolle

Tél : 06.15.72.03.97