Enfants et parents aux anges.
Enfants et parents aux anges.

Action sociale, Infos générales

Un Noël fraternel chez Corail

Publié le

Engagé dans la réinsertion professionnelle et le relogement depuis 12 ans, Corail sait mieux que quiconque l’importance de partager des moments de fraternité et d’échange avec les plus démunis, notamment en cette période de fêtes. Un merveilleux parfum de Noël s’est répandu dans les locaux de l’association où enfants et parents ont reçu leurs cadeaux, entourés du maire, des partenaires, du président Gérard Bonnal et de son équipe.

Des familles, des femmes et des hommes fragilisés par la vie

 

Mobilisé dans un grand combat contre l’exclusion, Corail cherche inlassablement des solutions pour réinsérer par le travail et le logement les personnes en difficulté ; l’association étant la première étape pour renouer concrètement avec le monde professionnel par le biais de contrats à durée déterminée d’insertion (CDDI). Un premier palier qui en amène d’autres, ceux du logement, de la mobilité, de la formation et de la santé. Qui en sont les bénéficiaires ? Des familles, des femmes et des hommes fragilisés par la vie.

31 personnes sur 47 ont trouvé un emploi ou une formation

 

Parmi les personnes à réinsérer on compte 55% d’hommes pour 12% de femmes. Les plus, touchés sont les 18-25 ans, représentant 22% des bénéficiaires, les 26-35 ans, 15%, les 55 ans et plus, 8%. Toutes des personnes très éloignées de l’emploi, sans qualification ni expérience professionnelle, et donc socialement fragilisées, parfois marginalisées. Le passage par Corail leur permet d’accéder à des emplois bien spécifiques comme agents d’entretien des espaces verts et de la voirie, agents de collecte de papiers. On y trouve également les métiers de l’élagage ou encore du bucheronnage. Les CCDI vont alors de 4 à 6 mois et peuvent être renouvelés jusqu’à 24 mois. Résultat, 31 personnes sur 47 ont trouvé un emploi ou une formation, représentant un taux de réussite de 65,96%.

22 ménages relogés

 

Pour des raisons de non renouvellement de bail, d’expulsion, de séparation ou d’hébergement par un tiers, nombre de personnes se retrouvent en difficulté de logement. Il faut savoir que 55% des ménages reçus chez Corail ont des revenus inférieurs ou égaux au seuil de pauvreté. Les personnes isolées représentent 58% des besoins, les familles monoparentales, 23%, les couples avec enfant, 12%, les couples sans enfant, 6%. Là encore, Corail mène des actions efficaces auprès de l’administration et des propriétaires pour trouver des solutions d’aménagement et d’emménagement, mais aussi de maintien dans le logement. Ainsi, 22 ménages ont été relogés cette année.

Trouver de nouveaux partenaires et des financements

Les vœux de Corail pour 2020 sont bien sûr de renouveler et consolider toutes les conventions avec les différents partenaires publics et privés, mais surtout de développer de nouveaux partenariats, de trouver plus de financements pour la formation de ses employés en insertion.