COVID-19, Arrêté, Environnement

Un arrêté préfectoral pour réguler la faune sauvage

La Préfecture du Var a publié un arrêté autorisant, pendant toute la durée du confinement, les opérations de régulation de la faune sauvage et de destruction d’espèces animales susceptibles d’occasionner des dégâts.

Publié le

Pourquoi ?

Considérant l’expansion des populations de certains ongulés à l’origine de dégâts conséquents, la chasse en battue est autorisée dans le respect des prescriptions du schéma départemental de gestion cynégétique.

Comment ?

La chasse en battue peut être réalisée les lundis, mercredis, jeudis, samedis, dimanches et jours fériés, sans restriction de durée de déplacement ni d’éloignement de son domicile, sur tous les territoires de chasse pour les espèces sanglier et renard, et sur tous les territoires de chasse faisant l’objet d’un plan de chasse au grand gibier pour les espèces chevreuil et cerf élaphe.

Qu’est-ce qui est interdit ?

Toutes les autres activités de chasse sont interdites, ainsi que les actions d’agrainage et de nourrissage. Les chasses en battue autorisées sont à déclarer aux autorités concernées au plus tard, la veille de la battue à midi.Ne peuvent participer à ces battues que les chasseurs disposant d’un permis de chasse validé leur permettant de chasser dans le Var. Les participants devront être munis d’une attestation de déplacement dérogatoire qui mentionne le motif « participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative » et précise le territoire de chasse sur lequel aura lieu l’intervention. Les mesures barrières nécessaires pour faire face à l’épidémie de Covid-19 doivent être appliquées en permanence avec port du masque obligatoire. Tout rassemblement ainsi que tout repas pris en commun sont par conséquent interdits. Le chef de battue veille au respect strict de l’ensemble des consignes édictées par l’arrêté préfectoral.

Télécharger