Tous solidaires contre les violences faites aux femmes !

En France, une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son (ex)-partenaire. A l’occasion de « La journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes », l’association Soroptimist International de Saint Raphaël/Fréjus organise des actions de sensibilisation visant à réunir des fonds pour des associations d’aide aux victimes. Une mobilisation soutenue par la Ville !

Publié le

La violence contre les femmes est un problème mondial, jusqu’à 70% des femmes en sont victimes au cours de leur vie. Pour lutter contre ce phénomène, le club service organise plusieurs temps forts de sensibilisation.

Engagé dans la lutte contre les violences faites aux femmes 

  • Le samedi 23 novembre, dans le cadre des Rencontres de l’avenir, les membres de l’association proposeront au Palais des congrès la vente de roses orange. Les bénéfices réalisés seront reversés à des associations  accueillant des victimes de violences.
  • Le lundi 25 novembre, lors de la « journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes »,  la façade de l’hôtel de Ville sera illuminée en orange. A l’instar d’autres villes du sud de la France (Avignon, Carcassonne, Cannes…), Saint-Raphaël donnera une visibilité à l’évènement en adoptant cette couleur devenue emblème de ralliement à cette lutte.
  • Le vendredi 29 novembre à 20h00, le club service proposera la projection du film "Une femme d’exception " au cinéma le Vox, à Fréjus. Un débat en compagnie de représentants du monde du droit, de la police et d’association d’accueil, portant sur la lutte contre les violences faites aux femmes, suivra cette projection. la soirée se clôturera par un cocktail (entrée 15€).

3 chiffres de référence sur les violences faites aux femmes (source Ministère de l’intérieur)

  • En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui au cours d’une année sont victimes de violences physique et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire intime, est estimé à 219 000 femmes.
  • 3 sur 4 déclarent avoir subi des faits répétés.
  • 130 femmes ont été tuées par leur (ex)-partenaire, soit une femme tous les 2,8 jours.