Sports & Loisirs

Sport découverte : "Dis papa, c'est quoi le tir 3D ?"

Venu tout droit des USA, le tir 3D est l'une des nombreuses disciplines que propose la Fédération Française de Tir à l'Arc. C'est une activité qui demande précision, concentration et endurance et qui se pratique généralement en forêt, en milieu naturel ou accidenté.

Publié le

Le principe est simple. Sur un parcours d'environ 3,7km, 24 cibles en caoutchouc moulé représentant différents animaux sont disposées aléatoirement. Chaque archer rejoint son poste de tir, décoche 2 flèches sur chaque cible en un temps limité, chaque zone de tir rapporte un certain nombre de points, et on fait le décompte à la fin du parcours.

" C'est une discipline récente mais qui plait beaucoup car elle se pratique en pleine nature. Les tournois sont organisés entre mars et novembre suivant les régions. C'est un peu un retour aux sources quand l'homme avait besoin de chasser pour se nourrir et qu'il a inventé l'arc. Sauf que là, on ne fait aucun mal aux animaux. C'est même formellement interdit de tirer sur un animal vivant si l'on en croise un sur le parcours", déclare Francesco Santoro, le président des archers raphaëlois.

C'est ludique, physique et convivial

Une discipline très codifiée qui dispose d'un championnat du Monde, d'Europe et de France. "C'est très convivial car, en général, on part par groupe de 4 ou 5 archers un peu à la manière d'une compétition de golf, sauf que là, tout le monde part en même temps mais d'un poste de tir différent.  En compétition, une manche de tir 3D dure environ 5 à 6 heures. En amical comme pour le tournoi que nous allons organiser exceptionnellement le 19 juillet prochain à Valescure (pour cause de COVID 19), c'est 3 heures. Les gens viennent avec leur repas. Il y a une pause prévue pour se restaurer et ils passent donc toute la journée en forêt".

Et pour bien rappeler que le tir 3D est avant tout un sport d'adresse, les cibles sont disposées à des distances allant de 5m à 45m et elles varient entre le lapin de quelques centimètres à l'ours qui fait 1,80m. Seules des zones très précises des cibles marquent des points, donc inutile de "mitrailler" l'animal en caoutchouc, ça ne rapporte rien.

Dernier détail, pour participer à ce type de compétition, il faut bien sûr être licencié à la FFTA ou, pour le cas d'un tournoi amical, être membre d'une association qui pratique le tir à l'arc.

  • Pour tout renseignement complémentaire : les archers de Saint-Raphaël (tel : 06 73 44 69 62).