Sécurité et jeunesse au cœur des priorités de la Ville

Présidée par Frédéric Masquelier, l’assemblée plénière du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) a permis ce jour de présenter un panorama sur les dispositifs mis en place avec succès sur la Ville. La réunion a mobilisé des représentants de l’Etat, de la police nationale et de la police municipale, des acteurs de l’action sociale, de l’éducation et de la jeunesse.

Publié le

« Nos efforts ont été concentrés sur tout ce qui concerne la jeunesse, en termes d’éducation et d’enseignement supérieur puisque nous allons accueillir une université digitale en partenariat avec la ministère de l’enseignement supérieur à compter de septembre. Nous avons déjà mis en place une bourse au permis de conduire pour les jeunes des quartiers un peu plus défavorisés en contrepartie de leur investissement dans une association à intérêt général, mais aussi la gratuité des spectacles pour les jeunes de moins de 18 ans. En ce qui concerne la sécurité proprement dite, nous avons installé un système de vidéoprotection. Nous avons déjà 13 caméras que nous allons doubler. Le dispositif de « Voisins Vigilants » que nous menons avec le commissariat sera renforcé. Concernant les problématiques de sécurité routière, nous allons intensifier le volet prévention et désigner un conseiller spécial. Pour la route du bord de mer et de la corniche, nous souhaitons un renforcement de la répression.

 

Des quartiers sereins

Présente à l’assemblée, la commissaire Fontaine a été grandement remerciée par le Maire pour la disponibilité de ses services sur le territoire Raphaëlois. Béatrice Fontaine a rappelé combien nos quartiers étaient sereins grâce au travail de proximité mis en place tout au long de l’année. L’occasion pour le commissaire d’annoncer le renfort d’une compagnie de CRS pour la saison estivale, en plus du dispositif spécial opéré à cette période par la Police nationale et la Police municipale.

 

Saint-Raphaël se positionne comme une ville modèle en matière de prévention et de sécurité, où le sentiment de vivre en sécurité est l’un des plus forts de France, comme s’en est félicité le premier magistrat : « Avec le deuxième plus grand ratio de policiers municipaux de France, nous pouvons dire que la sécurité est érigée en priorité sur Saint-Raphaël ». Un sentiment partagé par le procureur de la République, Patrice Camberou, présent à la réunion.