Infos générales, La vie du conseil municipal

Saint-Raphaël Ville de Mémoire : mise en place d’une politique mémorielle

Au regard de son passé chargé d’histoire, la municipalité lance le grand projet « Saint-Raphaël, Ville de Mémoire ». Une initiative qui se déclinera en de nombreuses actions dont la création d’un musée dédié au Débarquement de Provence. Président de l’association « Anthéor Hier et Aujourd’hui », Alain Dubreuil a été nommé directeur de projet, lors du dernier conseil municipal.

Publié le

Du Paléolithique au XXe siècle, l’histoire de Saint-Raphaël est jalonnée par bien des faits marquants. Notre époque moderne nous montre comment le petit bourg de pêcheurs est devenu une attrayante station balnéaire, dotée de somptueuses demeures Belle Epoque et de ses nombreuses personnalités de premier plan. C’est aussi le Débarquement de Provence du 15 août 1944 par lequel Saint-Raphaël entre par la grande porte dans l’histoire de la Seconde Guerre Mondiale.

Saint-Raphaël haut lieu de commémoration

La commune est porteuse à plus d’un titre de cette mémoire. Ainsi, la Nécropole Nationale de Boulouris, inaugurée le 15 août 1964 par le général de Gaulle, abrite les sépultures de 464 combattants, de toutes origines et de confessions, qui faisaient partie de la 1ère Armée Française commandée par le général de Lattre de Tassigny, tués au cours du Débarquement de Provence. Au Dramont, l’esplanade commémorative, où se trouve une péniche US82, est elle aussi un haut lieu mémoriel de l’événement. Un musée dédié fera en sorte que le Débarquement de Provence retrouve la place qu’il mérite, au même titre que celui de Normandie.

 

La Cité de l’Archange organise annuellement de nombreuses commémorations mais souhaite aller au-delà avec l’ajout, notamment de nouvelles célébrations, à l’exemple de la soirée du patriotisme du 13 juillet 2019. Directeur du projet, Alain Dubreuil aura également pour tâche de fédérer les associations patriotiques, les autorités civiles et militaires, des délégations étrangères. Les cérémonies seront appelées à devenir plus attractives pour les plus jeunes, pour en faire des temps intergénérationnels. Un « chemin de mémoire » sera réalisé avec des points d’intérêts méconnus, afin de découvrir la Ville autrement. Ce travail pourrait s’étendre aux communes voisines, Théoule et Fréjus.

 

Président de l’association « Anthéor Hier et Aujourd’hui », Alain Dubreuil est aussi l’initiateur de la plaque apposée sur le Viaduc en l’honneurdu 1er Bataillon du 141e Régiment de l’US Army qui opéra au lancement des opérations du Débarquement, à l’aube du 15 août 1944.