Culture

Saint-Exupéry déploie ses ailes au MACO

Sur fond orange et bleu outremer, l’oeuvre d’Anthony Alberti, alias « Mr One Teas », rend un vibrant hommage à Antoine de Saint-Exupéry. Au sein du lycée éponyme, elle retrace le dernier voyage du célèbre écrivain et pilote de l’Aéropostale. Une fresque réalisée en 6 jours dans le cadre du festival Résonances urbaines.

Publié le

Antoine de Saint-Exupéry est l’une des personnalités françaises les plus fascinantes du XXe siècle. Par son lien historique avec la famille d’Agay, notre ville est étroitement liée à sa figure légendaire. La beauté intemporelle de son écriture, la profondeur de ses récits et l’émotion qu’il savait y véhiculer renforce cet attachement. Entre ciel et mer, le pilote déploie ses ailes sur une fresque de 91 m² ayant nécessité 48 heures de travail, 30 litres de peinture et 120 bombes de 37 couleurs différentes.

Le sens de la couleur, du partage et de l’expression artistique

On découvre l’aviateur à bord de son avion Lockheed P-38 Lightning disparu en mer le 31 juillet 1944 au large de Marseille, au retour d’une mission de reconnaissance. « Le bleu outremer qu’il contemple représente l’infiniment bleu qu’il a embrassé lors de son ultime voyage ; l’orange vers lequel vole son dernier appareil comme pour rejoindre son ultime coucher de soleil. Les objets volants non identifiés font référence à ses livres et écrits, ainsi qu’aux colis de l’aviation postale », explique le street artiste. Découvrez librement cette fresque au sein du MACO, Musée À Ciel Ouvert de 300m² dédié à l’art urbain, ainsi que 12 autres œuvres dans un parcours ludique à travers la ville !