Chantal Dery, psychomotricienne (ici en noir) et Marc Thillot, directeur de l’établissement (agenouillé près d'une résidente), en compagnie de quelques pratiquants de l'atelier peinture !
Chantal Dery, psychomotricienne (ici en noir) et Jean-Marc de Thillot, directeur de l’établissement (agenouillé près d'une résidente), en compagnie de quelques pratiquants de l'atelier peinture !

Infos générales

Le pouvoir thérapeutique de l’art

Restaurer l’image de soi, stimuler la créativité et la motricité fine des résidents en perte de repères, c’est le propre de l’atelier de peinture animé par Chantal Dery, psychomotricienne au sein de la résidence Hermitage. Une quarantaine d’œuvres issues de cette pratique artistique étaient exposées ce 13 décembre dans E.H.P.A.D, en l’honneur de son départ à la retraite.

Publié le

C’est un vernissage empreint d’émotion auquel ont assisté les résidents et personnels de la résidence venus entourer Chantal Dery. Retraçant une carrière de 11 ans passée dans l’établissement, Jean-Marc de Thillot, directeur de l’établissement, a souligné à cette occasion les grandes qualités humaines et professionnelles de cette thérapeute dévouée aux plus fragiles.

Un regard et un accompagnement soutenant

Créateur de lien, l’art-thérapie offre aux personnes atteintes de la maladie Alzheimer de s’exprimer avec leur sens et de retrouver des émotions, tout en maintenant leurs capacités cognitives. Par sa présence rassurante, sa capacité à encourager et stimuler les participants, Chantal Dery a su créer des moments de calme, de détente et de concentration aux vertus apaisantes. C’est à la fois cette ouverture à l’art et la culture au sein de l’Hermitage que le maire est venu saluer, mais aussi cet accompagnement créateur de liens, fruit du travail collectif d’une équipe solidaire offrant de changer de regard sur les personnes en grande dépendance !