Marlène Kuhn-Osius
Sylvana Lucchetta-Rosseti entourée de Guillaume Decard, Adjoint délégué à la Culture et Yolande Lopez, conseillère municipale déléguée aux associations culturelles.

Culture

Peinture : « Pour la vie » avec Sylvana Lucchetta-Rosseti

On entre dans l’exposition de Sylvana Lucchetta-Rosseti par un plongeon dans un univers décalé, qui impacte et bouscule. Une immersion au cœur des sentiments humains déclinés dans ce qu’ils ont de plus beaux ou de plus tragiques. On s’émeut, on s’identifie et on se questionne devant ses personnages énigmatiques. Une liberté de ton et une densité de couleurs à découvrir jusqu’au 10 octobre.

Publié le

C’est au Centre culturel que la Ville a choisi d’exposer les œuvres de la peintre Sylvana Lucchetta-Rosseti. Après « Suivez votre étoile » en 2017, la salle d’exposition Raphaël déploie aujourd’hui ses 300m² où se  succèdent  des expositions de prestige, pour accueillir son œuvre prolixe. Le visiteur est ainsi convié à découvrir 176 tableaux qui couvrent ses trois dernières années de création. « L’accrochage a été réalisé comme une fresque, j’aime beaucoup », confie l’artiste.

Les sentiments, terreaux de sa créativité

Par l’éclat de sa peinture et la multitude de détails qu’elle donne à voir, l’oeuvre de cette artiste prolixe exerce une séduction sur le spectateur. Le dialogue s’instaure et la magie opère. La couleur y est éclatante et les titres, à lire entre les lignes, donnent de nouvelles pistes : « je ne veux rien cacher, les titres sont là, un peu comme des balises ». Une œuvre joyeuse et pourtant profonde, qu’elle a voulue à  contre-pied de l’actualité pour y apporter de la légèreté. Une réflexion qu’elle porte sur la maternité, le thème de l’enfance, la vie, le couple,  la sexualité… Mais aussi la mort dont elle se rie.

Les émotions à l’épreuve du visible

Tantôt poétique, provocatrice ou dans la légèreté, l’artiste revendique sa singularité : « je n’aime pas me recopier, j’en serai bien incapable. J’assume ce que je fais, mais tout en délicatesse. L’acte de créer vient à moi, je ne recherche rien. Sur les petits formats je m’amuse. Les 60x54 cm ce sont des situations, c’est mon petit entracte. Pour des thèmes forts, il me faut de grandes toiles, c’est libératoire ». Une peinture aux multiples clés de lecture, avec des personnages qui revêtent parfois des déguisements comme autant de clins d’œil venant révéler la nature cachée des êtres. « La peinture ne me torture pas, je peins avec joie. C’est un partage, c’est très important à mes yeux ».  Alors si la peinture est comme le prétendait Diderot, « l’art d’aller à l’âme par l’entremise des yeux »,  Sylvana Lucchetta-Rosseti se propose de vous en ouvrir le chemin !

 

Centre Culture

Salle Raphaël

Place Gabriel Péri

Du mardi au samedi de de 14h à 18h

Renseignements, tél : 04 98 11 89 00