la vente aux enchères des œuvres de Monique Flochlay s'est déroulée dans la rue Safranié, au profit de l'association Léo.
La vente aux enchères des œuvres de Monique Flochlay s'est déroulée dans la rue Safranié, au profit de l'association Léo.

Culture, Infos générales

Monique Flochlay pour toujours à Saint-Raphaël

Bien connue du monde culturel, très impliquée dans la vie artistique Raphaëloise, Monique Flochlay occupait jusqu’à son décès, en février dernier, l’atelier « Kagura » situé dans la rue Safranié. Ce 25 juillet, une exposition de ses œuvres, suivie de leur vente aux enchères, s’est déroulée en présence de Guillaume Decard, adjoint à la culture, représentant Frédéric Masquelier.

Publié le

Doyenne des artistes locataires de la rue Safranié depuis 10 ans, Monique Flochlay tenait une place à part dans leur cœur. Créatrice dans l’âme, son art était prolixe : Raku, peinture, sculpture, création de bijoux…. Plus de 200 œuvres étaient à découvrir hier soir, mise aux enchères par ses petits-enfants, au profit de l’association Léo qui soutient la lutte contre les cancers et la leucémie pédiatrique. La quasi-totalité des pièces ont été acquissent, les quelques restantes rejoindront le fonds des œuvres de la Ville.

Plongée dans un univers prolixe

Cette soirée offrait l’occasion de découvrir ou redécouvrir l’œuvre de Monique Flochlay et d’emporter avec soi un peu de sa belle âme d’artiste. Ceux qui l’ont connu, n’oublieront jamais ce personnage haut en couleur au sillage parfumé. Une femme de cœur au franc parlé et au caractère affirmé, dont les multiples bagues qui ornaient ses doigts renvoyaient la lumière vers un visage toujours souriant.

Force et sensibilité

Dans sa démarche artistique, Monique Flochlay allait au-delà de la matière, au-delà du sensible, pour donner corps à ses idées esthétiques. Autant de représentations d’un imaginaire fertile, de créations uniques et personnelles. « Entre le passé ou sont les souvenirs et l’avenir où sont les espérances, il y a le présent », avait-elle écrit sur l’une de ses toiles… Pour que son souvenir se conjugue au présent, son atelier  sera prochainement transformé en un nouveau lieu d’exposition pour la Ville. La plus belle manière de faire vivre sa mémoire, ici et maintenant.