Infos générales

L’hommage de Frédéric Masquelier aux anciens élus de la Ville

Parce qu’ils se sont dévoués pour les Raphaëlois, le premier magistrat a souhaité réunir à la mairie d’Honneur ces femmes et ces hommes qui ont composé le conseil municipal par le passé, et leur montrer toute sa reconnaissance. Pour sa part, Georges Ginesta a rappelé l’engagement et les convictions qui ont fait que Frédéric Masquelier est devenu maire à son tour.

Publié le

« Etre élu, c’est un choix » affirmait hier soir le maire dans les jardins de la villa Les Asphodèles. « On ne le devient pas par hasard. Rien ne nous y oblige. Il y a la dureté de la vie politique, le pouvoir, les enjeux. On s’engage parce que Saint-Raphaël est une très belle ville avec une très forte notoriété. Etre élu, cela se mérite. Il faut avoir du courage pour s’engager et se lancer dans un combat ». L’hommage de Frédéric Masquelier aux élus a porté notamment sur la croissance que connait la commune depuis ces vingt dernières années : « Saint-Raphaël est une ville sûre, dotée d’équipements publics et d’infrastructures importantes. Nous ne sommes plus seulement une ville saisonnière mais une cité où il fait bon vivre toute l’année ».

 

Et le premier magistrat de souligner : « Aujourd’hui, notre programme est tourné vers la jeunesse, car la question du rajeunissement de la Ville se pose. Il faut garder ce trait d’union entre le passé et le futur. Nous disposons de passerelles par rapport à ce qui a été fait. La construction d’une ville est un tout. Cela nous amène à être aussi très modestes dans ce que nous faisons et ce que nous sommes. Nous le faisons par passion et parce qu’on aime les autres ».

 

L’initiative prise par Frédéric Masquelier d’inscrire l’histoire de Saint-Raphaël dans une continuité a été chaleureusement applaudie par l’ensemble des élus.