Culture pour tous

Les pionniers du monde sous-marin

Le musée archéologique vient à vous, et vous ouvre numériquement ses collections. Le musée ayant rouvert ses portes, n’hésitez pas à venir le visiter (entrée gratuite du mardi au samedi).

Publié le

Aujourd’hui, les pionniers du monde sous-marin.

L’exploration sous-marine commence au XIXe siècle. L’homme rejoint les profondeurs sous-marines équipé d’un scaphandre lourd à casque, alimenté en air depuis la surface.

 

« L’homme poisson » né à Saint-Raphaël.

La plongée autonome naît à Saint-Raphaël en 1928 grâce à la géniale invention du premier matériel de plongée, mise au point par le commandant Yves le Prieur.

En 1925, cet ingénieur de l’école navale, s’installe à Saint-Raphaël, dans une villa qui serait située au port Santa-Lucia. Il se consacre, entre autres, à l’aisance et à la liberté d’évolution des scaphandres à casque en proposant de remplacer la pompe d’alimentation de surface, par une réserve d’air comprimée immergée.

 

Son invention : une bouteille ventrale qui alimente en continu un masque facial dans lequel respire le plongeur. Equipé de « palmes-nageoires » le plongeur, ne marche plus au fond de l’eau… il nage !

La rédaction de « Premier de plongée » écrit en 1957, le consacre pionnier de la plongée autonome.

Il décède à Nice en 1963. La municipalité de Saint-Raphaël lui rend hommage en 1985, à l’occasion du centenaire de sa naissance, par une stèle placée sur la darce centrale du port Santa-Lucia.

 

Cette invention sera reprise et perfectionnée par le Commandant Jacques-Yves Cousteau et l’ingénieur Emile Gagnan en 1945.

Depuis, plusieurs milliers de plongeurs fréquentent les côtes méditerranéennes avec un équipement performant et fiable.

Les pionniers du monde sous marin Ethologie - Musée Archéologique