Cérémonie, Maire

Les honneurs pour la glorieuse Armée d’Afrique

C’est le rôle que joua l’Armée d’Afrique dans la bataille de France qui, ce matin, a été commémoré par la Ville, au pied de l’obélisque du monument national. Un 80e anniversaire qui rappelle que 150 000 soldats ont vaillamment combattus entre mai et juin 1940.

Publié le

Sans blindés, ni aviation, ni artillerie, mais avec sa bravoure et sa pugnacité légendaire, l’Armée d’Afrique s’est illustrée dans huit batailles décisives devant coûter la vie à près de 10 000 des siens et laisser de nombreux prisonniers. Les survivants allaient pour la plupart incorporer une nouvelle armée, organisée par les généraux Weigand, Giraud et Juin, qui devait participer avec succès à la libération de la France métropolitaine, de 1943 à 1945.

Instant symbolique de cette commémoration, le ravivage de la flamme du souvenir a été effectué par le maire, Frédéric Masquelier, avant qu’il ne soit procédé à un dépôt de gerbes, la sonnerie aux morts, la minute de silence et l’hymne national.

 

Source : Comité du Souvenir de Saint-Raphaël.