Les Raphaëlois du cœur historique en joie.
Les Raphaëlois du cœur historique en joie.

Infos générales

L’Embouligue fait renaître la fontaine République

A l’initiative de l’association du cœur historique, la fontaine du marché République vient d’être remise en eau. Une action soutenue bien évidemment par la Ville qui a géré la partie technique du projet. Une renaissance toute symbolique du renouveau du quartier, au grand bonheur des Raphaëlois qui se languissaient de son chant et de Patricia Ferraïoli, présidente de l’Embouligue.

Publié le

Très active dans la redynamisation du vieux Saint-Raphaël, l’association comptant une cinquantaine de membres a déjà mis en place de nombreuses manifestations de ce côté de la voie ferrée, à l’exemple de la sardinade de l’été dernier, des soirées Halloween et Beaujolais nouveau, de sa participation aux festivités. Dernier événement en date, la remise en eau de la fontaine offerte à la commune en 1904 par Madame Braybrooke, alors résidente du Grand Hôtel des Anglais, à Valescure.

Les frères Pons, tailleurs de pierre

Après 115 ans d’existence, la fontaine est parfois encore désignée par les anciens sous le nom de « fontaine des frères Pons », tailleurs de pierre et personnalités haute en couleur qui inspirèrent Jean Aicard pour son Maurin des Maures. A cette époque, on parle autant d’un abreuvoir où se désaltèrent dans sa vasque les chevaux et dans ses auges les oiseaux, les chiens et les chats. La place de la République, anciennement place du village, compte alors un restaurant, un marchand de vin, un platane mais pas encore de marché (créé en 1937). Déplacée plus tard devant la mairie, la fontaine est ensuite installée au niveau du musée archéologique. Puis, de la volonté de Madame Soumagne, directrice de l’école Camail, et de ses élèves, elle retrouve sa place au cours de l’année scolaire 1989-1990. Aujourd’hui coule tranquillement son eau, porteuse de vie et d’infinité.