La belle réunion des particpants au CLJ autour du maire.
La belle réunion des participants au CLJ autour du maire.

Infos générales, Sports & Loisirs

Le soutien de Frédéric Masquelier au Centre de Loisirs Jeunesse

405 enfants dont 110 issus de quartiers prioritaires de Saint-Raphaël et Fréjus ont été accueillis au CLJ de la plage du Veillat cet été. Un moment fort dans la vie de ces jeunes qui auront été initiés à quantités de pratiques sportives par la Police nationale mais aussi aux notions de civisme. Une initiative dont s’est pleinement félicité le Maire qui a fait de la jeunesse l’une de ses priorités.

Publié le

Plongée, catamaran, ski nautique, kayak, judo, taekwondo, équitation, golf, danse, athlétisme… Les activités n’ont pas manqué pour occuper les 405 jeunes, dont 154 filles, au cours de la saison estivale. Sans oublier la journée de collecte de déchets, plage du Veillat, pour une sensibilisation à l’environnement. Le commissaire-divisionnaire Béatrice Fontaine, présidente du CLJ, a d’ailleurs salué « la belle énergie de tous », notamment celle d’Olivier Soler, directeur-coordinateur de la structure.

« La jeunesse c’est l’avenir »

Pour sa part, Frédéric Masquelier a tout d’abord remercié « de tout cœur » les participants et leurs encadrants venus indifféremment de Saint-Raphaël et de Fréjus : « Cela montre que nos deux villes savent s’unir et parfaitement travailler ensemble pour présenter une offre de qualité au public ». Puis s’adressant aux adolescents présents : « La jeunesse c’est l’avenir. Je suis fier de vous ! Toutes ces activités que vous avez pratiquées, vous pouvez les poursuivre tout au long de l’année au sein des associations sportives de la Ville. Je veux vous dire également que nous avons mis en place un dispositif à destination des 18-25 ans qui souhaitent passer le permis. Ce dispositif vous permet de percevoir 900 euros si vous vous engagez à consacrer 90 heures de votre temps à une association caritative de la ville ».

 

L’initiative permet ainsi aux jeunes de découvrir un univers qu’ils n’auraient peut-être jamais rencontré dans leur vie et offrir aux associations caritatives un soutien souvent nécessaire. Plusieurs dizaines de jeunes ont déjà bénéficié de ce dispositif qui est appelé à se pérenniser. C’est par un échange amical que la cérémonie de clôture s’est déroulée en présence des jeunes, des équipes et de nombreux élus des deux villes.