Culture pour tous

Le clap de cinéma

Découvrez tout sur le clap de cinéma, cet objet indispensable à la réalisation d'un film !

Publié le

Au musée Louis de Funès, nous avons la chance d’avoir le clap de fin de «  La Grande vadrouille » de Gérard Oury ( 1966). Sur cette photo, Mélanie Robert, actrice française a eu la chance de l’avoir entre les mains ! 

Mais à quoi sert un clap au cinéma ?

Il s’agit d’un objet indispensable à la réalisation d'un film. Il suit le réalisateur partout!

C'est une sorte d'ardoise dont la partie du dessus ( le heurtoir) est amovible. Au début de chaque scène, le réalisateur fait claquer cette partie sur le reste de l'ardoise ( la partie inférieure où sont notées des informations) . C'est comme cela qu'il indique le début d'enregistrement d'une scène. Le nom de clap vient du bruit qu'il fait quand il est actionné... et c'est presque le même bruit que lorsqu'on tape nos mains l'une contre l'autre. Ainsi est né cet objet mythique !

Au cinéma, le son et l’image sont enregistrés sur deux supports différents et séparés. Même avec le cinéma numérique, le son est toujours enregistré à part. Il a donc fallu trouver un moyen de synchroniser l’image et le son…

Avant chaque scène, une fois que la caméra enregistre (après les fameux “moteur demandé !” et “ça tourne !“), le heurtoir est rabattu sur la plaque inférieure produisant un claquement sec.

C’est ce claquement qui permet de caler le son à l’image près lors du montage. Le principe est très simple : on fait coïncider l’image où le heurtoir touche la plaque avec le son correspondant.

Le deuxième rôle du clap est d’identifier chaque plan. C’est pourquoi figurent sur celui-ci quelques informations, qui peuvent varier suivant le tournage et le clap utilisé…

Généralement, on y retrouve le nom du film : ici «  La grande vadrouille », celui du réalisateur : Gérard Oury  et du directeur de la photographie : Claude Renoir. 

Mais les informations les plus utiles restent le numéro de plan, de scène et de prise. C’est grâce à elles que le monteur pourra identifier et ordonner les centaines de rushes à sa disposition.

En actionnant le clap, on dit « action ! ». Et la scène se tourne. Certaines scènes sont tournées plusieurs fois. Sur le clap on note donc le nombre de prises, c'est à dire combien de fois une scène a été tournée.

Alors petits et grands pendant le confinement entrainez vous en créant un clap ou en le commandant sur Internet ainsi vous pourrez imaginer et tourner une petite séquence de film très amusante en famille !