Dépôt de gerbes par les autorités civiles et militaires.
Dépôt de gerbes par les autorités civiles et militaires.

Infos générales

La Ville rend hommage à la famille Harkis

Parce que les Harkis ne sauraient rester les oubliés de l’histoire, une journée donne lieu chaque année, à Saint-Raphaël, à une cérémonie officielle au monument du Poilu de Mascara, place Léon Bourgeois. Autorités civiles et militaires, associations patriotiques et anciens combattants, ont rendu un émouvant hommage à ceux et celles qui ont mis leur vie au bout de leur fusil pour servir la France.

Publié le

Avec loyauté et abnégation

Il y a 57 ans, les armes se taisaient en Algérie. Mais pour les Harkis et les membres des formations supplétives, dont la mission avait été d’assurer la sécurité des points stratégiques et de participer à des opérations militaires, le rendez-vous avec le pire était à venir. C’est par la voix du maire que le message de la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées s’est exprimé : « Dans ces temps difficiles, ils ont choisi la France. Ils l’ont servie avec loyauté et abnégation. Pour cela, l’histoire des Harkis fait pleinement partie de l’histoire de France. Cette histoire est également douloureuse, car elle est aussi le récit d’un abandon et d’un déracinement. »

Travail de mémoire et de transmission

Et de poursuivre : « La reconnaissance passe par la connaissance, notamment en direction des jeunes générations ; c’est le rôle des historiens et des enseignants. La reconnaissance passe aussi par le travail de mémoire et de transmission. Faire perdurer la mémoire de ceux qui ont choisi la France et qui lui ont fait confiance, c’est le chemin que nous suivons. »

 

La cérémonie d’hommage a été ponctuée par différentes allocutions, un dépôt de gerbes, la sonnerie aux morts, la minute de silence, l’hymne national, le salut aux porte-drapeaux et le chant des Africains. Les participants se sont ensuite retrouvés autour du vin d’honneur offert par la Ville.