Environnement

La lutte contre la Xylella-Fastidiosa se poursuit !

Afin de réaliser des observations et procéder à des prélèvements de végétaux présentant des symptômes, des inspecteurs de la FREDON seront dépêchés entre avril et septembre dans une zone couvrant Saint-Raphaël à Menton.

Publié le

La bactérie Xyllela-Fastidiosa, véhiculée par des insectes de plante à plante, attaque certains végétaux en entraînant leur mort par desséchement. En France, les premiers foyers ont été détectés en Corse en 2015, puis en Provence Alpes Côte d’Azur. La Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles (FREDON) de PACA fait partie du réseau d’épidémio-surveillance mis en place dès 2015. Cet organisme à vocation sanitaire participe activement aux missions de surveillance du territoire instaurées dans le cadre d’un plan national de surveillance vis-à-vis de cette bactérie contaminant notamment oliviers, lauriers-roses, polygalas, vignes, agrumes, prunus… 

Que faire si j’observe des symptômes de la maladie ?


Les symptômes de cette attaque se manifestent par des brunissements et des dessèchements foliaires plus ou moins généralisés. Toutefois, ils ne sont pas caractéristiques de cette maladie, il convient donc, en cas de doute, de faire réaliser un diagnostic par un inspecteur agréé qui effectuera un prélèvement pour confirmer ou infirmer la présence de la bactérie. A ce jour, l’unique méthode de lutte consiste à arracher et à détruire les végétaux contaminés.

A noter que seul un laboratoire d’analyses phytosanitaires agréé peut identifier officiellement cette bactérie sur laquelle on peut obtenir plus d’informations sur http://draaf.paca.agriculture.gouv.fr/Xyllela-Fastidiosa