COVID-19, Mesures Ville

Un conseil de veille et d'actions

Première agglomération du Var à mettre en place une cellule intercommunale pour aider les victimes économiques et sociales, la CAVEM vient de tenir son premier conseil de veille et d’actions « Crise Covid-19 », ce vendredi 30 octobre 2020, à l’initiative de Frédéric Masquelier, Maire de Saint-Raphaël et Président de l’agglomération.

Publié le

Première agglomération du Var à mettre en place une cellule intercommunale pour aider les victimes économiques et sociales, la CAVEM vient de tenir son premier conseil de veille et d’actions « Crise Covid-19 », ce vendredi 30 octobre 2020, à l’initiative de Frédéric Masquelier, Maire de Saint-Raphaël et Président de l’agglomération. Ce conseil permet aux différents experts médicaux d’informer les élus sur la situation actuelle ainsi que d’anticiper les besoins. Dix actions concrètes ont été annoncées par Frédéric Masquelier.

« C’est face à ce type de situation qu’il est nécessaire d’avoir des actions collectives entre les cinq communes de l’agglomération. Ce qui est demandé aujourd’hui ce sont des actes et des actions anticipés », a souligné le Président. Objectif de la réunion :  prendre un certain nombre de décisions au niveau de la CAVEM pour anticiper ce que l’on peut mettre en œuvre. Lors de la synthèse de cette réunion le Président a conclu : « J’ai retenu une dizaine de points qui pourront faire l’objet de décisions concrètes et qui pourraient être déclinées à l’échelle des villes ».

Les mesures susceptibles d’être mises en place

  • Des moyens importants seront mis en place pour faire face aux surcharges dans les activités de laboratoire. Un drive test à proximité du Palais des Sports pourrait être mis en place si nécessaire ;
  •  Concernant la médecine de ville et la Communauté Professionnelle Territoriale de Santé (CPTS), des moyens matériels seront mis à disposition ;
  •  Au cas où les médecins ne pourraient plus prendre en charge un nombre trop important de malades, un centre de diagnostic pourrait être réactivé ;
  •  La population doit prendre conscience de la gravité de la maladie ;
  •  Les bons comportements doivent être rappelés ;
  • Un numéro vert commun sera mis en place pour simplifier les démarches ;
  • Le lien sera renforcé entre les CCAS et l’hôpital sur des cas sensibles ;
  •  Un rappel sera fait sur la vaccination de la grippe ;
  •  Les engagements qui ont été pris pour soutenir l’hôpital seront maintenus ;
  •  Les efforts consentis lors du premier confinement avec des kits santé pour les soignants, la gratuité du parking de l’hôpital et le transport gratuit pour les personnels soignants seront poursuivis.

Ces mesures susceptibles d’être mises en œuvre permettent d’assurer sans jamais défaillir, en toutes circonstances, le meilleur déroulement de cette crise sanitaire, sociale et économique sans précédent. Il s’agit d’un travail commun dans un esprit de consensus incarné qui fait la force de l’agglo.