Frédéric Masquelier, ici accompagné de ses adjointes Ginette Cifre et Yvonne Zucco, est venu féliciter ces champions en herbe lors de ce 18e Grand Prix de judo de la Ville

Sports & Loisirs

Judo : un vent divin a soufflé sur la salle Omnisports

Plus de 400 jeunes judokas se sont réunis ce week-end à la salle Omnisports. Le samedi pour les championnats du Var benjamins. Le dimanche pour le 18e Grand Prix de la Ville, catégorie minime.

Publié le

Il a soufflé comme un vent divin venu tout droit du Japon ce week-end sur la salle Omnisports. Organisées par le Saint-Raphaël Judo et son président Alex Berenguer, deux compétitions d’importances ont eu lieu dans la vieille halle raphaëloise, transformée en un gigantesque Dojo pour la circonstance.

Tout d’abord les championnats du Var benjamins et benjamines qui ont réuni une bonne centaine de participants ce samedi. Dimanche, ensuite, c’est le 18e Grand Prix Henri Courtine de la ville de Saint-Raphaël qui a pris le relais. Là encore beaucoup de monde, avec pas moins 310 judokas et judokates minimes issus de la Ligue PACA et Corse (ainsi que trois clubs transalpins invités). Pour chacun, un seul objectif, monter sur le podium de sa catégorie et décrocher un ticket d’entrée direct pour intégrer le Pôle France de Marseille ou le Pôle Espoir de Nice.

Nouveau Dojo : pose de la 1re pierre le 10 mai

Seul manquait à l’appel de ce Grand Prix raphaëlois, le principal intéressé, Henri Courtine. Il est vrai qu’à désormais 89 printemps on peut l’excuser pour son absence. D’autant plus excusable qu’il est à ce jour le seul européen à avoir atteint le grade honorifique de 10e dan de judo (3 au monde actuellement, les 2 autres étant japonais).

Henri Courtine, dont les apparitions publiques se font de plus en plus rares, sera néanmoins l’invité de marque de Frédéric Masquelier lors de la cérémonie de la pose de la première pierre du nouveau Dojo le 10 mai prochain. Un honneur que le premier magistrat tient absolument à rendre à celui dont la carrière sportive et professionnelle reste un modèle de droiture.