Questions à :

Guillaume Decard

Publié le

2e adjoint de la Ville de Saint-Raphaël, délégué à la Culture et à la jeunesse.

Conseiller municipal depuis 2008, adjoint au maire depuis 2011, président du Forum intercommunal depuis 2014 et conseiller départemental depuis 2015, Guillaume Decard est un homme de terrain. Un homme qui connait parfaitement sa Ville, son territoire. Propulsé au rang de 2e adjoint par Frédéric Masquelier en mai dernier, le "monsieur Culture" de Saint-Raphaël s'est également vu ajouter une nouvelle corde à son arc en récupérant une nouvelle délégation, la jeunesse. Détails.

Guillaume Decard, quel est le rôle d'un adjoint délégué à la Culture ?

"Veiller à ce que la politique culturelle d'une ville soit riche et variée. La Culture c'est l'éveil, la sensibilisation. C'est l'ouverture sur son voisin, sur son prochain. Mon rôle est d'être le garant de tout cela en proposant au plus grand nombre, par le biais de nos musées, du conservatoire de musique, de nos différentes expositions, du centre culturel, de la médiathèque et de bien d'autres outils encore, une offre pluridisciplinaire accessible à tous et surtout juste et équitable. Pour moi la Culture, c'est le partage avant tout. C'est le moyen pour permettre à notre jeunesse de s'éveiller sur le monde qui nous entoure. D'avoir sa propre réflexion sur la vie en général, sur notre société, sur la façon dont nous pouvons construire notre avenir ".

Et pour la jeunesse ?

"Elle est au cœur du dispositif mis en place par notre maire Frédéric Masquelier depuis trois ans déjà. On peut, on veut même, aller beaucoup plus loin encore. Vous avez déjà pu le constater avec la création des conseils municipaux des jeunes et des enfants qui vont prochainement renouveler leurs délégués. De certaines mesures comme la bourse au permis de conduire qui a très bien marché ou encore le prix de l'excellence scolaire qui récompense nos meilleurs bacheliers de l'année. Les jeunes ont quelque chose à nous dire, des messages à faire passer. Comment ils voient leur avenir, leur Ville dans les années futures. On doit les écouter, mettre à leur disposition des outils pour qu'ils puissent se faire entendre car ils n'ont pas comme nous, la possibilité de s'exprimer par un vote. N'oublions pas qu'ils seront dans très peu de temps les citoyens de demain.  C'est pourquoi nous allons ouvrir très prochainement la maison des Jeunes. Un espace à eux, pour eux".

Quels vont être les mesures et les projets que le maire vous a demandé de mettre en œuvre ?

" Il y en a plusieurs à commencer par cette maison ou espace des Jeunes dont la fonction principale sera de soutenir leurs initiatives et leurs projets, de leur faciliter l'accès à la Culture, aux loisirs éducatifs, à l'information, à leurs droits, à l'informatique et au multimédia. Ils pourront également s'impliquer, s'ils le souhaitent, dans des actions de type citoyenne ou de prévention santé grâce à des intervenants extérieurs, etc. Je vous l'ai dit, la jeunesse est réellement au cœur de la politique que veut mener notre maire.

Mais il y a beaucoup d'autres projets intéressants sur lesquels nous reviendrons plus en détail au fur et à mesure de l'avancement des dossiers. Je peux déjà vous citer pour la Culture le souhait de se porter acquéreur de locaux dans le centre ancien afin d'ouvrir de nouveaux ateliers d'art ; d'ouvrir une ludothèque au centre culturel ; de développer encore plus les médiathèques de quartier (Valescure, Boulouris, Agay et l'Aspé) ; de réfléchir à la création, avec l'aide de tous nos partenaires de la CAVEM, d'un conservatoire de musique à rayonnement intercommunal. Sur ce dernier projet, je tiens à le préciser, seul on ne pas faire grand-chose. En mutualisant les compétences, les personnels, les structures avec nos voisins, c'est comme ça que l'on existe par rapport aux grands centres urbains, que l'on avance tout simplement".

Selon vous, quelles doivent être les principales qualités d'un élu local ?

"Etre au service de sa Ville. On doit être le garant de l'épanouissement d'un territoire en maintenant le lien social entre tous les habitants de ce territoire. C'est ce que je m'efforce de faire depuis que je suis élu en accompagnant et soutenant tous les projets qui vont dans ce sens".