Il a beaucoup été question d'un possible déménagement du club de tir lors de cette AG mais tant qu'un nouveau local n'aura pas été trouvé, l'ETR restera là où il est, à savoir au Veillat. La Ville s'y est engagée.

Sports & Loisirs

Esterel tir : On refuse du monde…

Très forte affluence pour cette assemblée générale de l'Estérel Tir Raphaëlois. Plus d'une centaine de licenciés présents pour suivre l'excellent bilan de l'association qui, victime de son succès et d'un local trop exigu, se voit contrainte de refuser du monde chaque début de saison.

Publié le

Victime de son succès depuis des années, plus encore depuis que Jacky Bouchée a repris la présidence du club l’an passé, l’Estérel Tir Raphaëlois refuse à chaque rentrée plus d’une cinquantaine de licenciés. C’est, une nouvelle fois, le constat qui a été fait lors de l’assemblée générale de l’ETR. Une problématique pour les dirigeants de l’association qui souhaitent relancer prochainement l’école de tir (à air comprimé) pour les jeunes.

Seule solution sur le long terme : trouver un autre local que celui mis à disposition par la Ville depuis plus d’un demi-siècle sous la casquette du Veillat. Un stand de tir plus grand qui permettra de satisfaire une forte demande en la matière et dépasser la barre de 200 licenciés, capacité d’accueil maximum actuelle de l’ETR.

Une requête transmise aux élus de la commune présents lors de cette AG qui ont promis de se pencher sur le sujet le plus rapidement possible. La Ville souhaitant par ailleurs récupérer ce local sur la plage, il y a donc moyen de faire d’une pierre deux coups et que tout le monde y trouve son compte.