Bernard Bouleau, président de l'association des pêcheurs-plaisanciers du Vieux-Port

Déconfinement, Sports & Loisirs

Nautisme : Les marins reprennent la mer

En attendant la décision du Préfet concernant la réouverture des plages, ce qui permettrait aux adeptes des sports nautiques de laisser libre cours à leur passion eux aussi, seuls les plaisanciers et les professionnels de la mer peuvent à nouveau profiter de la Méditerranée.

Publié le

Tour d'horizon avec Bernard Bouleau, président de l'Association des Pêcheurs-Plaisanciers du Vieux Port qui regroupe quelque 130 adhérents.

Président, malgré quelques contraintes, vous avez le droit de reprendre la mer. Comment la nouvelle a-t-elle été accueillie par vos adhérents ?

"Comme un soulagement. Même si l'activité reste très limitée et encadrée, reprendre notre bateau et aller en mer, ce n'est que du bonheur. Mais avant d'en profiter, il va falloir remettre le matériel en état. Pour certains moteurs qui n'ont pas tourné depuis deux mois, voire plus, ça va être compliqué. En temps normal, on préconise pour certains de les mettre en marche tous les 15 jours, mais là, comme depuis 55 jours on n'a plus eu accès au quai".

Quelles sont ces contraintes que l'on vous impose ?

" Rester à moins de 56 miles de notre port d'attache (100km). Respecter les distanciations sociales à bord des bateaux. Pas plus de 10 personnes par embarcations. Baignade interdite. Ce qui exclu de fait les rassemblements à terre comme nos concours de pêche, les repas entre adhérents ou les pots après les sorties en mer. Pour faire simple, on peut aller pêcher ou se balader en mer mais seul ou presque suivant la taille du bateau".

Ce qui va à l'encontre de l'essence même de votre association ?

"Oui, mais c'est temporaire, on l'espère. Cette année, on fête notre 60e anniversaire. C'est justement pour partager entre chaque membre notre vécu de pêcheur ou de marin que l'association a vu le jour. Elle est basée sur la convivialité entre les plaisanciers, l'entraide, le respect des règles et la préservation de la faune et la flore marine. A ce sujet, on vient d'éditer une petite plaquette avec photos à destination de nos adhérents pour savoir quels types de poissons on peut pêcher et ceux qu'il faut relâcher. On va donc faire comme tout le monde, prendre notre mal en patience même si pour nous, le fait de retrouver la mer, c'est déjà un privilège que beaucoup n'ont pas, nous en sommes conscients".