unefamille au musée
Venez découvrir le musée en famille, il est gratuit pour les enfants !

Culture pour tous

Cinéma : Le musée Louis de Funès fait son cinéma

Pour vous permettre de vous évader, retrouvez tous les mardis et les jeudis un article « Culture pour tous ».
Le principe, vous présenter nos expositions, nos ateliers, des anecdotes culturelles, nos musées, sous un autre angle, afin que vous puissiez y accéder « virtuellement ».

Publié le

Premier article de cette série, avec un article sur De Funès et la Ville de Saint-Raphaël.

Bonne lecture !

♦ Cinéma

Le musée Louis de Funès fait son cinéma

Tandis que les expositions de cinéma se multiplient partout en France (Paris, Lyon, Nantes…) depuis une dizaine d’années : Comment ne pas évoquer l’accession du cinéma dans les cimaises d’un musée ?

Pour créer le Musée Louis de Funès il a fallu composer avec des contraintes inhabituelles, faire en sorte que les sons ne se superposent pas, trouver la meilleure manière d’installer des écrans et projecteurs, intégrer des cartels aux vidéos pour ne pas alourdir l’ensemble. Nous souhaitions mettre en majesté cet art par de courts extraits de films, mais aussi des scénarios préparatoires, des photos, des affiches… en miroir d’une époque où Louis de Funès et les français ont marqué une période de notre temps ! Une manière de pointer les échanges féconds dont se nourrissent cinéma, photographie, écriture et peinture que vous pourrez retrouver au musée. 

Et si nous évoquions ensemble deux extraits de films célèbres tournés à Saint-Raphaël dans le film Le Corniaud de Gérard Oury ?

Ainsi au musée vous pourrez revoir la célèbre scène de la douche, immense succès du cinéma français, grand numéro de comique muet, qui fut tournée au Camping Le Dramont : Saroyan (Louis de Funès)  fait sa toilette dans les douches collectives quand survient un body-builder qui s’installe à côté de lui, fait complaisamment jouer ses muscles sous la douche, se regarde dans le miroir et lui glisse une œillade équivoque à la grande indignation de Saroyan. Gérard Oury choisit pour cette séquence le lutteur et catcheur Robert Duranton, élu Monsieur Europe en 1963, qui va incarner pour quelques dizaines de secondes ce fugace séducteur.

La seconde scène tournée à Saint-Raphaël est celle de la baignade nocturne entre une auto stoppeuse allemande et Bourvil où l’on distingue l’Ile d’Or en décor de fond. Ce n’est pas la première que cet endroit inspire : Au pied du majestueux massif du Dramont, l’île d’Or fait partie des soixante plus beaux sites de France. Elle a inspiré  le monde de la BD «  l’Ile noire » 7ème album des aventures de tintin d’Herge, le monde de l’art vu par Monsieur Z ou encore celui du cinéma avec le film Planétarium de Rebecca Zlotowski avec la célèbre Nathalie Portman.

Venir au musée Louis de Funès c’est continuer de prolonger l’expérience du cinéma en découvrant la réalisation et rendre hommage à un célèbre acteur du cinéma français.