COVID-19

Couvre-feu : toutes les mesures

Le Premier ministre a annoncé jeudi 22 octobre le placement du Var en zone "couvre-feu", ainsi que 37 autres départements.

Publié le

Ce placement implique l’interdiction de circuler sur la voie publique de 21h à 6h du matin (sauf exceptions), à compter de ce vendredi 23 octobre à minuit, et la fermeture de certaines catégories d'établissements, comme les bars et les salles de sport à l’exception des activités des groupes scolaires et universitaires, périscolaires.

Les déplacements dérogatoires

Seuls les déplacements suivants sont autorisés sur présentation d’une attestation de déplacement entre 21h et 6h du matin :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation.
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants.
  • Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant.
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative.
  • Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
  • Déplacements liés à des transferts ou transits vers ou depuis des gares ou aéroports dans le cadre de déplacements de longue distance.
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour seuls les besoins des animaux de compagnie, cette sortie n’est pas une sortie familiale.

Dans le cas d’un motif professionnel, cette attestation doit être accompagnée d’un justificatif de l’employeur. Il faut également présenter un titre d’identité et tout document qui permet de justifier le motif de ce déplacement dérogatoire : justificatif professionnel signé par l’employeur, titre de transport, ordonnance, carte professionnelle pour les soignants, les secours… Toute autre sortie ou déplacement sera interdit, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive.

 

Télécharger le Justificatif de déplacement

Les transports

Il n’y aura pas de fermeture des transports en commun, notamment pour permettre de répondre aux besoins des dérogations. Les déplacements entre les départements ne sont ni interdits ni limités.

 

Retrouvez toutes les informations sur le site de la Préfecture. 

Couvre-feu : les mesures prises par la Ville pour aider les Raphaëlois

Suite au décret instaurant le couvre-feu dans le département du Var depuis ce vendredi minuit, le Maire de Saint-Raphaël et Président de la Cavem, Frédéric Masquelier, a pris un certain nombre de mesures.

 

Renforcement de la Police Municipale

La présence de la police municipale sera renforcée sur l’ensemble du territoire : positionnement aux endroits stratégiques de fort passage pour information de la population, surveillance particulière des sites d’attroupement et ordre de dispersion après 21h00, vérification de la fermeture des établissements à 21h00, accueil des SDF dans le centre d’accueil spécial Covid de la salle Roche. Le dispositif comprend 2 patrouilles de 2 agents en permanence sur la Ville.

Le soutien de la Ville à ses commerces et ses entreprises

Les équipes municipales se mobilisent envers les commerces et les entreprises, à travers le « Fonds Covid Résistance ». 290 000 euros restent à disposition des entreprises de moins de 20 salariés. Une tournée générale d’information sera effectuée dès ce samedi 24 octobre afin de détecter les situations de détresse économique. 4 agents sont affectés à cette mission de terrain pendant 10 jours minimum, soit 300 commerces visités individuellement.

Une cellule d’urgence pour les personnes fragiles et isolées

La cellule d’urgence pour les personnes fragiles et isolées est réactivée : appel en priorité des 500 foyers les plus fragiles recensés par le CCAS pendant le confinement. A noter que la Ville pourra reloger en urgence des femmes victimes de violences pendant le couvre-feu. Une distribution de masques sera réalisée au CCAS en direction des plus âgés et des plus fragiles. Un recensement et un appel téléphonique de tous les foyers de plus de 70 ans sera effectué pour détecter des situations nécessitant un accompagnement (absence de famille, dépistage…)

Un accueil de nuit à la salle Roche

Dès ce samedi 24 octobre, l’accueil de nuit (salle Roche) rouvre pour 10 SDF pendant 6 semaines : lits de camp mis à disposition, alimentation fournie par le tissu associatif local. La cellule psychologique sera réactivée.

 

Répondre aux besoins des EHPADs

Recenser les besoins dans les EHPADs : livraison de stocks d’appoint le cas échéant.

Le réseau Agglobus se renforce

Le réseau de transport Agglobus adapte son offre : le réseau intercommunal renforce la fréquence de ses lignes entre 18h00 et 21h00 avec des bus supplémentaires. L’offre de transport est suspendue après 21h00 à partir de ce 24 octobre. 

Informations sur : www.agglobus-cavem.com

 

Réorganiser l’offre culturelle

Les manifestations et l’offre culturelle seront réorganisées : ne rien annuler et privilégier des réaménagements horaires. Spectacles ou manifestations associatives prévues en soirée à la salle Félix Martin ou à l’auditorium du Centre Culturel dans les 6 semaines à venir : chaque organisateur est contacté par la Direction des Affaires Culturelles pour proposer d’avancer l’horaire ou de reporter la date. Les aménagements concernant les structures sont : fermeture à 20h30, à partir de ce samedi 24 octobre, du Centre Culturel et de la Maison des Associations. Fin des cours du Conservatoire à 20h30 à partir de la rentrée du lundi 2 novembre.

Annulation des grands événements sportifs    

Tous les événements sportifs d’ampleur sont annulés. Les activités du Pass Silver sont maintenues en extérieur. Une liste des clubs les plus touchés par les restrictions d’entrainement sera constituée par la Ville.

Fermeture du stade nautique

Dans les zones soumises au couvre-feu, l’accès aux piscines couvertes restera possible uniquement pour les publics prioritaires dans le respect des règles du couvre-feu.

Les publics prioritaires à l’activité sportive :

  • Les scolaires
  • Les mineurs dont la pratique est encadrée : associations sportives
  • Les étudiants STAPS
  • Les personnes en formation continue ou professionnelle  
  • Les sportifs professionnels
  • Les sportifs de haut niveau
  • Les personnes pratiquant sur prescription médicale
  • Les personnes en situation de handicap

Concernant les personnes en situation de handicap, les étudiants STAPS, les MNS :

  • A partir du 26 Octobre et pendant les 6 semaines ils pourront venir nager entre 8h30 et 12h du lundi au vendredi.

Arrêté préfectoral du 24 octobre

Fermeture des établissements recevant du public

Les établissements recevant du public relevant des types d’établissements figurants ci-après ne peuvent accueillir du public :

  • Etablissements de type N : Débits de boissons
  • Etablissements de type EF: Etablissements flottants, pour leur activité de débit de boissons
  • Etablissements de type P : salle de jeux : casino, bowling, salles d'arcades, escape game, laser game etc.
  • Etablissements de type T: Salles d’exposition
  • Etablissements de type X : établissements sportifs couverts, public et privés:

sauf pour :  

  • Les groupes scolaires et périscolaires et les activités sportives participant à la formation universitaire
  • Toute activité à destination exclusive des mineurs
  •  Les sportifs professionnels et de haut niveau
  • Les activités physiques des personnes munies d’une prescription médicale ou présentant un handicap reconnu par la maison départementale des personnes handicapées
  • Les formations continues ou des entraînements obligatoires pour le maintien des compétences professionnelles
  • Les épreuves de concours ou d’examens
  • Les événements indispensables à la gestion d’une crise de sécurité civile ou publique et à la continuité de la vie de la Nation
  • Les assemblées délibérantes des collectivités et leurs groupements et les réunions des personnes morales ayant un caractère obligatoire
  • L’accueil des populations vulnérables et la distribution de repas pour des publics en situation de précarité
  • L’organisation de dépistages sanitaires, collectes de produits sanguins et actions de vaccination.

Ces dispositions s'appliquent également aux activités sportives dans les ERP de type L (salles à usage multiple comme les salles des fêtes et salles polyvalentes).

Sont également interdits :

  • Les fêtes foraines ainsi que les évènements temporaires de type exposition, foire-exposition ou salon.
  • Les braderies, brocantes et vide-greniers 
  • Les buvettes et lieux de restauration debout 

 

Aucun évènement ne peut réunir plus de 1000 personnes.

Aucun ERP ne peut accueillir d'évènement festif ou familial.

Maintien de l'ouverture des restaurants

Les restaurants, les autres établissements disposant d'une capacité de restauration à la place de type brasserie ainsi que les activités de livraison et de vente à emporter peuvent rester ouverts.

  • Ces établissements sont tenus de respecter strictement les mesures de distanciation sociale et les mesures d'hygiène et doivent limiter l'activité à un service assis à table uniquement (interdiction de consommer debout en intérieur comme en extérieur).
  • La distance minimale entre les chaises de tables différentes est fixée à un mètre.
  • Limiter à six le nombre de convives à une même table
  • Respecter l'obligation du port du masque par les professionnels (interdiction stricte des seuls équipements non protecteurs type visière-menton) et par les clients, aussi bien à l'entrée que lors de leurs déplacements au sein de l'établissement
  • Afficher à l'entrée de l'établissement la capacité maximale d'accueil respectant les mesures
  • Mettre en place dans les établissements un « cahier de rappel » afin de garder à disposition des autorités sanitaires les coordonnées des clients en cas de contamination et de les aider à remonter le fil des sujets contacts. Les clients laisseront leurs noms et numéros de téléphones qui seront conservés pendant une durée de quinze jours, avant que ces données ne soient détruites. Elles ne peuvent être utilisées que pour la mise en œuvre du processus d'identification et de suivi des personnes ayant été en contact avec un cas confirmé de covid- 19.

ARRÊTÉ ET DÉCRET