La Fournée : 04 94 19 24 66.
La Fournée : 04 94 19 24 66.

Commerce, COVID-19

[Coronavirus] Les commerces de proximité plus que jamais indispensables

Quelles que soient leurs raisons d'ouvrir boutique tous les jours en cette période, les commerçants de proximité ont tous aux lèvres un mot en commun : "solidarité".

Publié le

Presse, boucher, traiteur, boulangerie, superette, fleuriste, opticien, tous s'affairent à ce que cette période délicate à vivre soit le moins pénible possible pour une population qui n'a pas forcement les moyens logistique de se déplacer en centre-ville. Une population peut-être aussi un peu plus âgée que la moyenne de la commune qui profite, le temps de quelques courses, de l'occasion de briser un bref instant l'isolement pesant d'un confinement.

Parole à ces commerçants :

Pour Denis et Magali de La Fournée : 

"On est ouvert tous les jours mais le chiffre d'affaire a considérablement baissé. On voit du monde avec des achats plus ciblés sur le pain. On remercie d'ailleurs nos clients de nous être restés fidèles. On a dû adapter nos habitudes de travail pour les besoins de notre clientèle en prenant les commandes par téléphone ou en faisant quelques livraisons... De toute manière, on ne peut pas laisser les gens sans pain. Il faudrait qu'ils prennent leur voiture pour aller en acheter en centre-ville, cela irait à l'inverse de ce qu'on leur demande actuellement".

Son de cloche identique pour Franck de l'Optikaliste : 

On ouvre uniquement le matin pour les dépannages. Le confinement c'est déjà dur en soi mais laisser en plus des gens avec des lunettes cassées, une lentille en moins ou un appareil auditif défectueux, c'est la double peine. Dès le premier jour de confinement, je ne me suis même pas posé la question. Il faut ouvrir, c'est tout et tant pis si je vivote plus que je ne travaille, cela fait partie du métier".

C'est pareil pour Cyril de la presse :

 " C'est très calme mais ce qui fait chaud au cœur, c'est que tous les jours, les gens nous remercient d'être là. A notre niveau, on maintient un peu le lien social dans notre quartier. ça fait toujours plaisir et ça aide à garder le moral".

Un moral qu'Aline la fleuriste du Jardin d'Aline retrouve petit à petit :

 " On vient d'être autorisé à rouvrir sous forme de drive ou de livraisons à domicile. Après quatre semaines d'inactivité et beaucoup d'interrogations sur notre avenir, ça fait du bien. En attendant des jours meilleurs, on va faire avec ".

Peut-être un peu moins impactés par cette crise, Céline et Manu du traiteur l'Entre-Nous :

 " On a ouvert l'année dernière à peu près à la même époque donc difficile de faire une réelle comparaison. On continue à travailler à peu près normalement mais avec des contraintes d'hygiène plus lourdes. Dans l'ensemble, nos clients réguliers sont là et nous remercient de continuer à les servir. Cela fait plaisir et ça nous motive d'autant plus".

Idem pour Jean-Noël, boucher charcutier traiteur du Coin Gourmet : 

"Par rapport à d'autres commerçants qui ont dû tirer le rideau, on a nous la chance de rester ouvert. Même si nous perdons une partie de notre chiffre d'affaire avec les reports de certains évènements comme les mariages ou les manifestations sportives et culturelles, on continue à travailler et la clientèle est présente. Et puis cela me laisse un peu de temps pour faire quelques actions de solidarité, c'est ce dont on a le plus besoin actuellement".  Jean-Noël prépare, livre et offre 60 repas une fois par semaine au personnel de l'hôpital Bonnet et ce depuis le début du confinement. Un geste qui en dit long sur les valeurs du personnage.

Quant à Audrey du SPAR de Boulouris, ce sont surtout les habitudes des clients qui ont changé : 

" On ne peut pas dire que l'on travaille plus ou moins qu'avant. Les gens nous restent fidèles. Ils se plient très bien aux mesures de confinement. La seule chose qui changent vraiment c'est qu'ils viennent moins souvent et qu'ils achètent un peu plus à chaque fois. En tout cas, tous nous remercient d'être ouvert et ça, ça fait vraiment plaisir".

Vous pouvez retrouver les coordonnées, les jours et les heures d'ouverture, ainsi que tous les services que proposent ces commerçants de Boulouris sur l'annuaire des commerçants de la Ville.

  • La Fournée : 04 94 19 24 66.
  • L'Optikaliste : 04 94 55 99 96.
  • Presse Boulouris : 04 94 19 42 42.
  • Le Jardin d'Aline : 04 94 95 43 27.
  • L'entre Nous : 04 98 13 24 40.
  • Au Coin Gourmet : 04 94 95 14 22.
  • SPAR Boulouris : 04 94 83 64 86.