Culture pour tous

Exposition FRAC : Choses Faites

Aujourd’hui, nous vous proposons un « Zoom sur » les artistes de l’exposition « Choses Faites » du FRAC, installée Salle Raphaël au Centre Culturel. Commençons par une rencontre virtuelle avec l’artiste Gilles Barbier.


Publié le

Gilles Barbier est né en 1965 à Port-Vila (Vanuatu), il vit et travaille à Marseille. Complexe et diversifiée, l’œuvre de Gilles Barbier s’articule autour des principes du doute, de la polysémie et de l’ambivalence. Il explore les cheminements de la raison : effets subjectifs ou objectifs, chevauchements d’idées, interactions, dysfonctionnements et erreurs, le tout en traçant des itinéraires inhabituels entre ces différents points. Son travail ne se base d’aucun modèle théorique, bien au contraire : l’idée principale n’est pas de hiérarchiser les faits, mais plutôt d’abolir les distinctions entre les codes dominés ou dominants et, ainsi, traduire sous toutes ses formes et expressions, les variations cinesthésiques de la pensée.

 

Ici, l’interjection « Hum! » n’aurait rien d’inhabituel, si elle n’avait pas été prononcée par un abat-jour. Aussi surpris que quiconque devant un tel phénomène, le vase réagit. C’est ensuite au presse-papier de se rendre compte qu’il est, lui aussi, doué de parole. Par le plus grand des hasards – autant qu’il en aura fallu pour que le monde existe et que nous en ayons conscience – les objets se mettent soudainement à parler. Sous la forme d’un décor banal au-dessus duquel flottent des speech bubbles de bandes dessinées, l’installation se présente comme une véritable mise en scène issue de notre histoire récente, celle de l’avènement de la société de consommation. Mais cette œuvre fait surtout l’hypothèse d’une émancipation : après avoir été aliéné par l’uniformité des formes de langages issues du marketing, il est temps d’affirmer sa propre singularité et prendre la parole.

 

Texte extrait du livret d’exposition « Choses faites » du FRAC PACA en partenariat avec la Mairie de Saint-Raphaël.

 

Bon visionnage à tous !