Une petite fille et son père observent ensemble une photo de Serge Klarsfeld portant l'étoile jaune

Culture, Infos générales

Beate et Serge Klarsfeld : l’hommage à deux combattants de la mémoire

L’exposition du mémorial de la Shoah « Beate et Serge Klarsfeld, les combats de la mémoire (1968-1978) », inaugurée ce 21 janvier au Centre culturel, est bien plus qu’une exposition de photos. Elle incarne dans sa pluralité, avec une intensité extraordinaire, l’engagement de ces deux figures de premier plan dans la lutte contre l’oubli. A découvrir jusqu’au 8 février.

Publié le

C’est en présence du maire et d’Olivier Lalieu, commissaire de l’exposition, historien et représentant du Mémorial de la Shoah, que s’est déroulée l’inauguration de cette exposition restituant une décennie de combats portés par le célèbre couple franco-allemand. Une exposition construite sur la base de leurs archives privées, avec des documents pour beaucoup inédits, dont l’objectif est d’illustrer ce qu’ont été, dans leur pluralité, les luttes menées par Beate et Serge Klarsfeld sur de nombreux continents. « Loin de l’image caricaturale de chasseur de nazis, lancés sur les traces de criminels et bourreaux de la Seconde Guerre mondiale ». 

Histoire, mémoire et justice

C’est une rétrospective des engagements du couple autour de l’histoire, de la mémoire et de la justice. Une exposition qui met en avant la décennie 1968-1978, qui s’ouvre par la gifle administrée par Beate au chancelier allemand Kiesinger à Berlin, pour dénoncer publiquement l’élection à ce poste d’un ancien haut-fonctionnaire nazi, et se clôt par le procès de Cologne, avec le jugement et la condamnation des trois principales figures nazies de la persécution des juifs : Lischka, Hagen et Heinrichsohn. Une sensibilisation et une mobilisation de l’opinion internationale auxquelles le couple Klarsfeld a voué sa vie. Un combat sur le front de la lutte contre l’antisémitisme qui ne s’est pas éteint et que cette exposition propose de découvrir !

Conférence de 18h59 le 6 février

A noter que cette exposition est présentée en lien avec la conférence « Un couple dans l’histoire » que donneront les Klarsfeld, le 6 février, au Palais des congrès (gratuit sur réservation à l’accueil du Centre culturel).

Exposition gratuite, salle Raphaël

Du mardi au samedi de 14h à 18h.