Frédéric Masquelier a présidé la cérémonie du 79e anniversaire de l'Appel du 18 juin 1940.
Frédéric Masquelier a présidé la cérémonie du 79e anniversaire de l'Appel du 18 juin 1940.

Infos générales

Appel du 18 juin 1940 : insuffler l’espoir et allumer une lueur

La date du 18 juin 1940 reste un symbole d’honneur et de courage dans l’histoire de notre Pays : l’instant où le Général de Gaulle lance son appel historique aux Français à refuser la défaite et à poursuivre le combat contre l’ennemi nazi. C’est à la stèle dédiée au général qu’une cérémonie commémorant l’événement s’est tenue hier en présence des autorités civiles et militaires.

Publié le

Il y a 79 ans, le Général de Gaulle s’adressait à la population française, sonnée par le choc de la défaite et de la capitulation. « Dans l’effondrement généralisé, les mots simples et graves de l’Appel du 18 juin ont constitué un ferment d’espérance pour les Français qui refusaient d’accepter la défaite. Ces mots étaient une réponse pour tous ceux qui ne résignaient pas et pour tous ceux qui voulaient se battre. Dès lors, ces hommes et ces femmes savaient que la poursuite du combat militaire, moral et politique était possible » exprimait Frédéric Masquelier lors de la cérémonie.

 

Le message du secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées soulignait qu’aujourd’hui « les mots de l’Appel du 18 juin 1940 appartiennent à notre patrimoine collectif et ont contribué à forger une part de l’identité de notre Nation. 79 ans après, avec ces mots, nous continuons à écrire l’histoire de la France et à porter haut les valeurs de la République ». Allocutions, dépôts de gerbes, sonnerie aux morts, minute de silence et hymne national ont ponctué la cérémonie.