vision du public du Palais des congrès lors de la conférence de Luc Ferry.
Succès au rendez-vous pour la 2e édition des Rencontres de l'avenir, ces 22, 23 et 24 novembre au Palais des congrès !

Culture, Infos générales

12 000 personnes aux Rencontres de l’avenir

Pérenniser le plaisir de la réflexion, du dialogue et de l’information autour d’un évènement qui fédère et enthousiasme avec, en fil conducteur, le thème de l’avenir, c’est le pari relevé par la deuxième édition de ces Rencontres. 12 000 personnes ont assisté à ces 3 jours de rendez-vous exceptionnels animés par de grands acteurs et témoins de notre temps !

Publié le

Sous la conduite de l’économiste Nicolas Bouzou, les 35 intervenants des Rencontres de l’avenir ont uni leurs voix avec pertinence et intelligence sur la scène du Palais des congrès. Chacun dans leur domaine d’expertise, et avec la volonté d’appréhender avec positivisme le monde qui vient, ils ont confronté les idées, les hypothèses, en plaçant les participants en recherche de sens. Tous les grands thèmes liés à l’avenir ont été revisités à la lueur de leur expertise, de leur intuition, avec simplicité, pédagogie, sincérité et générosité.

 Un évènement marqué par la nouveauté et la convivialité

Participative et conviviale, cette deuxième édition proposait cette année aux participants une grande séance de dédicaces organisée autour des conférenciers, une dégustation de vin offerte par Pierre Gattaz issue de son vignoble, ainsi qu’un moment de virtuosité autour du film « Au bonheur des dames », avec une improvisation en temps réel du pianiste Karol Beffa pour refermer avec brio ces trois journées fédératrices.

 Une parole efficace pour expliquer, fédérer

Derrière les idées et le bouillonnement des échanges, ces débats ont démontré l'envie du public Raphaëlois d’apprendre, de confronter ses idées, de reconsidérer ses convictions pour envisager la question de l’avenir sous un nouveau jour. Un avenir auquel nul ne peut échapper, mais qu’à Saint-Raphaël on veut envisager de manière positive et constructive. Une espérance contagieuse dans le monde de demain, dans les sciences, dans l’Europe, dans le monde économique, dans les citoyens. Tout simplement !