La Vie du Conseil Municipal

La Ville vient de se porter acquéreur pour l’euro symbolique de 2 lots de 7 et 16 places de parking situées respectivement rue Jules Ferry et rue des Marbres. La SCI « 83 Saint-Raphaël La Palombine » a bénéficié, pendant les travaux de construction et de consolidation de la falaise dite « Roc à Pic », d’une organisation sécurisée et facilitée par la mise à disposition du foncier communal mitoyen.

 

En contrepartie et comme accepté par la commune, la SCI « 83 La Palombine » a décidé de rétrocéder ces parkings qui viennent compléter les offres de stationnement dans ce secteur proche de la ville.

 

Cet acte intervient à la veille de l’ouverture de cette résidence qui accroit avec satisfaction ces possibilités d’accueil de qualité attendues dans le centre-ville et à proximité des services et des commerces. 

Afficher cette actualité

Régie municipale pour le stationnement, régie des ports raphaëlois, direction de l’office du tourisme, commission d’appel d’offres, commission de délégation du service public, Centre Communal d’Actions Sociales : depuis ce jeudi 26 octobre, certaines modifications ont été apportées au sein des différents conseils d’administration de ces entités, suite aux démissions de l’ancien maire Georges Ginesta et de certains membres de ces bureaux.

 

Frédéric Masquelier remplace le maire sortant à la présidence de l’ensemble de ces entités. Dans un souci de transparence, il a proposé à Jean-Pierre Meynet (opposition) une place au conseil d’administration de la régie des ports.

 

Au CCAS, Claudette Vermersch (majorité) remplace Frédéric Masquelier en tant qu’administrateur. À la régie pour le stationnement, la régie des ports et le comité de direction de l’Office de tourisme, les 3 votes ont donné lieu à un même résultat. 33 voix pour et 5 abstentions.

 

À la commission d’appel d’offre et la commission de délégation de service public, un vote a eu lieu pour chaque entité. 4 représentants de la majorité ont été élus (33 voix) et 1 pour l’opposition (Nicolas Melnikowicz 5 voix).

Afficher cette actualité

Autre dossier évoqué lors du dernier conseil municipal : l’organisation des championnats de France de natation de 1ère division. Pour la troisième fois depuis l’ouverture du stade nautique Alain Chateigner, Saint-Raphaël s’apprête à accueillir cet évènement national. Du 22 au 27 mai 2018, les 600 meilleurs nageurs tricolores s’affronteront dans le bassin raphaëlois, avec en point de mire, les prochains JO de 2020 au Japon. 160 clubs de l’hexagone seront représentés et plus d’une cinquantaine de journalistes TV, radio et de presse écrite couvriront ce grand évènement sportif. Côté économique, ce sont un peu plus de 10.000 nuitées qui vont profiter aux professionnels locaux de l’hôtellerie et de la restauration.

 

« Après 2007 et 2010, la Ville de Saint-Raphaël est très heureuse d’accueillir à nouveau les championnats de France de natation de D1. C’est un magnifique coup de projecteur car pendant une semaine, toute la France aura les yeux rivés sur Saint-Raphaël et son stade nautique. Ici, tout le monde a encore en mémoire les exploits réalisés par les Manaudou, Bernard, Bousquet, Muffat et autre Metella lors de leur dernier passage. On va aussi pouvoir découvrir à Saint-Raphaël tous ces jeunes nageurs français qui, on l’espère, brilleront prochainement lors des compétitions internationales. Sans parler des retombées économiques importantes que cela représente pour nos hôteliers, nos restaurateurs et nos commerçants », déclare Ginette Cifre, adjointe aux sports de la Ville. Une délibération adoptée à l’unanimité.

Afficher cette actualité

Complexité des textes de loi et de leur mise en application, difficulté à suivre les évolutions de la législation au quotidien : le rôle d’un conseiller municipal pour se tenir constamment informé de tout ce qui touche à la gestion d’une commune peut ressembler à un véritable chemin de croix. Afin de les aider dans cette tâche, Frédéric Masquelier a proposé que les membres de son conseil qui le souhaitent, puissent bénéficier d’une formation agréée par le ministère de l’Intérieur, traitant de sujets aussi variés que le budget, l’urbanisme, les marchés publics, la fiscalité locale, l’environnement, la culture…

 

Une formation d’ailleurs prévue par l’article L.2132-12 du code général des collectivités territoriales, qui autorise le premier magistrat à en faire bénéficier les membres d’un conseil municipal, opposition incluse. Une délibération qui a été adoptée à l’unanimité.

Afficher cette actualité

La loi de dépénalisation des amendes de stationnement entrera en vigueur au 1er janvier 2018 sur l’ensemble du territoire national. Ce désengagement de l’Etat va entrainer un surcoût pour la commune d’environ 100.000 euros. Afin de traiter, non plus des amendes de police à 17 euros, mais le nouveau Forfait de Post-Stationnement (FPS), le conseil municipal a voté à l’unanimité ce jeudi 26 octobre le montant de celui-ci. Il sera de 23 euros, ce qui le place dans une fourchette plutôt basse vis-à-vis des communes de même importance.

 

 

 

« On a étudié plusieurs solutions et celle-ci m’est apparue comme la plus juste. Elle permet de ne pas augmenter le tarif horaire du stationnement et donc de ne pas pénaliser ceux qui payent déjà, tout en restant dissuasif face à ceux qui ne s’acquittent pas ou pas totalement  de leur ticket de stationnement», a déclaré Frédéric Masquelier avant de reprendre : « On ne peut pas dire que nos ASVP soient des plus féroces. Sur Saint-Raphaël, ils tournent à une moyenne d’1,25 PV à l’heure et par agent. Ce prix de 23 euros devrait nous permettre d’absorber le coût de ce traitement supplémentaire, de mettre en place à l’essai deux zones bleues, ainsi que 5 à 9 jours par an de gratuité sur l’ensemble des stationnements de la Ville afin de favoriser le commerce de proximité, en plus des deux semaines de Noël bien entendu».

 

Photographies : Service Communication

Afficher cette actualité

Vous pouvez  consulter l’ordre du jour de la prochaine réunion du Conseil Municipal du jeudi 26 octobre 2017 à 17h30 en salle du Conseil.

Afficher cette actualité

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Mentions Légales

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par le service Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales