Mer, ports et plages

LES ACTIVITES DE PECHE

 

Le Cantonnement de Pêche du Cap Roux

peche interdite

Les qualités esthétiques et la richesse du littoral de la commune de Saint-Raphaël, alliées à sa facilité d'accès, en font un espace très attractif, tant pour les usages professionnels que récréatifs. De fait, en même temps qu'elles contribuent au développement économique et à la qualité de vie locale, ces activités génèrent divers types d'impacts sur le milieu qui, à plus ou moins long terme, sont susceptibles de nuire à son aspect et à son équilibre même.

Dans un souci de protection des ressources de la zone marine du littoral, des zones de reproduction, et d’une bonne gestion des pêches, la Prud’homie de pêche ainsi que la Commune de Saint-Raphaël ont initié le projet de cantonnement de pêche dans la zone du Cap Roux qui est le plus important de l’hexagone (renouvellement par arrêté ministériel du 8 janvier 2008).

De nombreuses patrouilles maritimes et terrestres sont effectuées sur zone par le service Environnement Mer et Forêts de la commune. Elles ont pour but d’informer les usagers de l’existence de cette réserve, de communiquer et de sensibiliser sur ce site (Cf. : flyer distribué sur place).

Il existe un suivi scientifique de ce cantonnement géré par le Fond Européen pour la Pêche (groupement FEP).

Ce suivi a été confié au Laboratoire Environnement Marin Littoral de l’université de Nice Sophia-Antipolis et en particulier au professeur Patrice Francour responsable de l’unité « gestion de la biodiversité ».

Les premiers résultats des travaux du laboratoire sont très positifs, principalement au niveau des espèces cibles : sar, denti, loup, corbe, dorade, canthère, pagre, mérou, murène, congre, barracuda, rouget, chapon, serran et autres sérioles, ainsi que des espèces de crustacés tels que les homards, les langoustes et les grandes cigales. Toutes ces espèces, convoitées ordinairement par les pêcheurs professionnels et plaisanciers, vivent pour la plupart dans les herbiers de posidonies et de corallines qui tapissent les fonds de la réserve. Le suivi est aussi conduit sur des espèces considérées comme des indicateurs biologiques : les herbiers de posidonie, les gorgones, la grande nacre…

Des outils d’information spécifiques sont disponibles, notamment des panneaux d’information et une plaquette explicative. 

 

La pêche aux oursins

Législation de la pêche aux oursins

Périodes interdites pour la pêche aux Oursins en PACA

Comme l’annonce l’arrêté du 27 octobre 2008, la pêche des oursins est interdite chaque année selon le calendrier suivant :

  • pour les pêcheurs de loisir : du 16 avril au 31 octobre
  • pour les pêcheurs professionnels dans le ressort des Comités Locaux des Pêches Maritimes et des Élevages Marins de Martigues, de Marseille, du Var et des Alpes Maritimes : du 16 avril au 31 octobre

Quantités maximales autorisées pour la pêche aux oursins en PACA

  • en pêche sous-marine ou en pêche à pied : 4 douzaines d’oursins par pêcheur et par jour
  • en pêche au moyen d’un navire de plaisance : 4 douzaines d’oursins par pêcheur et par jour avec un maximum de 10 douzaines d’oursins par navire et par jour, au-delà de deux personnes embarquées.

 

Pour un complément d’informations

Arrêté préfectoral du 27 octobre 2008 : http://www.affaires-maritimes.mediterranee.equipement.gouv.fr/IMG/pdf/arrete-PSM-27octobre2008_cle5f77e2.pdf

Direction Inter-Régionale de la mer Méditerranée (DIRM) : www.affaires-maritimes.mediterranee.equipement.gouv.fr

 

La pêche de loisir

Depuis le 1er juillet 2012, le ministère de l Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, en charge de la pêche récréative maritime, a ouvert un site de déclaration d’activité sur Internet.

Si vous êtes amateurs de pêche récréative en mer, que ce soit de la pêche embarquée, à pied, du bord ou sous-marine, vous pouvez désormais déclarer votre activité en ligne avant d aller pratiquer votre loisir favori.

Vous contribuerez ainsi à l amélioration de la connaissance sur les pratiques de pêche et sur la ressource.
La déclaration d activité est mise en place dans le cadre de l’application de la charte pour une pêche de loisir éco-responsable (juillet 2010). L Agence des aires marines protégées est signataire de cette charte.

Accédez au site de la télé-déclaration : http://pechedeloisir.application.developpement-durable.gouv.fr/dpl/accueil.jsp

 

GESTION DES POLLUTIONS

 

 

Si un utilisateur de la plage publique constate une pollution (odeur, mousse, hydrocarbure….), il doit appeler, suivant le lieu où il se trouve, soit le service Environnement, Mer et Forêts (04 98 11 16 50), soit un des bureaux municipaux annexes :

  • Boulouris : 04 94 95 89 75
  • Valescure : 04 94 44 65 50
  • Agay : 04 94 82 01 74
  • Le Dramont : 04 94 82 81 23
  • Le Trayas : 04 94 44 16 12

 

Traitement des incidents

 

Chaque incident de pollution est enregistré et les cours d’eau sur lesquels les anomalies ont été constatées font l’objet d’une campagne d’enquête et d’investigations destinée à mettre en place des mesures correctrices.

En cas d’incident polluant, de dépassement de seuil, ou d’anomalie observée (exemple : orage, pollution par hydrocarbure, fuite de canalisation d’eaux usées, etc…), une procédure de gestion de crise est mise en œuvre.

La procédure est la suivante :

1°) diffusion de l’information vers le responsable des eaux de baignade

2°) mise en ouvre de la gestion de crise :

      a/ évaluation de la crise par le responsable des eaux de baignade,

      b/ mise en place de mesures adaptées (prélèvements, analyses, arrêté d’interdiction de baignade s’il y a lieu, intervention d’entreprise de dépollution).

3°) tout mettre en œuvre pour réintégrer la procédure courante.

En outre, concernant son auto-surveillance pour la qualité des eaux de baignade, la ville s’est dotée d’un marché d’analyses rapides lui permettant de réagir dans les meilleurs délais en cas de dépassement des seuils en vigueur.

 

ECO-GESTES DU PLAISANCIER

 

Consignes

Lors de nos déplacements en mer, fleuve ou rivière certains gestes sont à connaître. Téléchargez Les éco-gestes du plaisancier (format PDF - 240 ko)

 

PLAGES et LITTORAL

 

Entretien des plages

L’entretien effectué par le Centre Technique Municipal (CTM) consiste par le passage de la cribleuse sur les plages de sable. Le personnel d’entretien ramasse les déchets récoltés par les machines, lesquelles œuvrent quotidiennement de 5h00 jusqu’à 10h30.

Il débute en fonction de l’estimation du début de la saison estivale.

L’entretien des plages comprend également une part d’installation d’équipements tels que les sanisettes/WC et les douches (en fonction à partir du 15 mai).

Si certaines plages disposent de matériels faits en maçonnerie, d’autres non. Aussi pour le confort et l’hygiène des usagers la Ville les équipes de matériels mobiles, mis en place en début de saison et enlevés à la fin de la saison.

 

Liste des emplacements des WC et des douches sur les plages:

 

 

WC

Douches

Vieux Port

X

0

Beau Rivage

X

x

Toukan

X

0

Péguière

X

x

Pescade

X

x

Plage de Boulouris

X

x

Aiguebonne

X

x

Garde Vieille

0

x

Pierre Blave

0

x

Plage du Débarquement

X

x

Camp long

X

x

Pointe Longue

0

x

Pourousset

X

x

Agay

X

x

Baumette

X

x

Calanque des Anglais

0

x

Plage d’Anthéor

X

x

 

Les aménagements du littoral

Les 35 kilomètres de littoral font l’objet d’aménagements et de remises en état de façon régulière : rampes d’accès aux plages, la création de murets, le remplacement de passerelles…

 

Le Sentier du littoral

 

Ouvert au public, le sentier du littoral s’étend sur plusieurs secteurs :

  • Secteur pointe de l’Armaillé au CERS
  • Secteur Thalasso CERS/ Pescade
  • Secteur Pescade/ Plage de Boulouris
  • Secteur Plage de Boulouris/ Aiguebonne
  • Secteur Aiguebonne Plage / plage du débarquement
  • Secteur Port du Poussaï/ Pointes longues

 

Plan du sentier. (lien)

Informations complémentaires sur le site de la Préfecture du Var : http://www.var.gouv.fr/sentier-du-littoral-r96.html

 

Les Espaces Naturels Sensibles (E.N.S) :

 

Les Espaces Naturels Sensibles (nommés plus communément E.N.S.), sont à l’origine des espaces naturels qui ont été cédés par le Conseil Général à la Ville. S’ils ont été aménagés conjointement par le Conseil Général et la Ville, ils sont aujourd’hui entretenus exclusivement par la Commune de Saint-Raphaël.

Ces sites sont les suivants :

  • Pointe de l’Armaillé,
  • La Corniche/ Pescade,
  • Aiguebonne,
  • Paillotes,
  • Plage du débarquement (Dramont),
  • Le Pourrousset,
  • Boulevard Eugène Brieux,
  • Pointe de l’Observatoire.

 

Maintien du trait de côte et lutte contre l’érosion marine

Procédé Ecoplage

Les violentes tempêtes maritimes, les phénomènes d'urbanisation et la modification des apports sédimentaires ne permettent plus aux plages de se recharger naturellement en sable.

La lutte contre l'érosion marine est l'une des préoccupations majeures pour les communes situées sur le littoral

Jusqu'à présent, les solutions choisies (les rechargements massifs en sable avant la saison estivale, les épis de mer) sont lourdes au niveau économique car le problème d'érosion est récurrent.

Les impacts sur le milieu naturel sont par ailleurs négatifs puisque les fines particules contenues dans le sable rapporté étouffent les herbiers de Posidonie, déjà en nette régression à cause du fort développement de la Caulerpa Taxifolia. La mise en place du procédé naturel ECOPLAGE permet un engraissement de la plage d'Agay sans aucune conséquence négative sur l'écosystème marin.

Pompage du sable

Depuis de nombreuses années, les plages font l'objet d'un rechargement par apport de sable avant la saison estivale. Cette technique est efficace pour assurer l'accueil du public sur des espaces larges et confortables. Malheureusement, l'érosion marine entraine des sédiments artificiellement rapportés qui se déposent sur les fonds sous-marins en surabondance. Le trop-plein est préjudiciable entre autres à la survie des herbiers de posidonies et aux autres flores sous- marines qui risquent l'étouffement.

Ainsi la Ville se propose dans le cadre de son obligation d'entretien du domaine public de procéder à un pompage du sable. Cette technique a le double avantage de dégager les herbiers du trop-plein de sédiments et de permettre un rechargement des plages avec du sable lavé et régénéré sur le site même. Une étude est en cours pour définir les modalités de réalisation du projet.

 

Bornes de secours téléphoniques

12 bornes de secours téléphonique ont été installées depuis l’année 2011 sur le bord de mer et sont en fonction toute l’année :

  • N°1 : plage de la Pescade à Boulouris, route de la Corniche (face au n°2751),
  • N°2 : plage d’Aiguebonne, route de la Corniche (face au n°4040),
  • N°3 : église au Dramont, bd de la 36ième Division du Texas (à côté de la station Avia),
  • N°4 : plage du Pourousset, bd de la 36ième Division du Texas,
  • N°5 : face à l’hôtel « Robinson Crusoe », bd Eugène Brieux (face au n°483),
  • N°6 : RN 98 sous le viaduc d’Anthéor, bd Eugène Brieux (à côté de l’arrêt de bus),
  • N°8 : calanque Maubois au Trayas, rte de St Barthélémy,
  • N°10 : plage Abel Baliff au Trayas, rte des Calanques,
  • N°11 : Pointe Notre Dame au Trayas, rte des Calanques (face à l’arrêt de bus),
  • N°12 :plage la Baumette à Agay.

LE TENNIS A SAINT-RAPHAEL

 

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Mentions Légales

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par le service Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales