Saint-Raphaël accueille les 1ères rencontres Mer et Environnement

Actualité du 21 avr 2016 - 18:15

Porteuse du projet, la Ville a confié à son service Environnement la co-organisation du colloque qui durant deux jours met au cœur des débats la question environnementale aquatique et subaquatique du territoire varois. Un enjeu pour l’ensemble des acteurs économiques et institutionnels présents qui doivent réfléchir à la mise en œuvre de stratégies alliant plongée sous-marine, pêche traditionnelle, activités de loisir et financements.

Saint-Raphaël est emblématique du littoral varois à bien des exemples. Une côte de trente-cinq kilomètres le long de laquelle s’épanouit le massif de l’Estérel ainsi que la première réserve de pêche continentale. Berceau de la plongée sous-marine, c’est ici que le Commandant Le Prieur invente le scaphandre autonome en 1928 permettant aux précurseurs de mettre au jour deux mille ans d’histoire, grâce aux épaves romaines englouties. C’est également un poids économique extraordinaire, le territoire Estérel Côte d’Azur représentant un tiers de l’offre touristique du Var.

Une ville impliquée

« Ce colloque est accueilli avec grand intérêt car la Ville est fortement engagée en matière de développement durable et de performance environnementale, actions qui lui a valu l’obtention de la certification ISO 50001 en 2013 » explique Maurice Chabert, délégué à l’Environnement, représentant le Député-Maire Georges Ginesta. « Pour vous donner un autre exemple, ce 21 avril, le Conseil municipal présente la délibération concernant l’installation de treize ancres à vis, mises, en libre-service, à la disposition des bateaux des plongeurs afin de protéger nos fonds marins. Ces rencontres vont permettre à toutes nouvelles idées d’émerger, mais aussi de poser les bonnes questions, notamment comment trouver le bon équilibre entre la préservation du milieu naturel et l’activité économique. »

Un acteur incontournable : La FFESSM

Co-organisatrice du projet, la Fédération Française d’Etudes et de Sports Sous-Marins se veut porteuse d’idées dans le débat, tout défendant l’idée que la plongée est bien plus qu’une activité ludique. Son président régional, Alex Pollino, a rappelé que celle-ci est aussi « un outil économique porté par des structures commerciales ». Première destination de France, le Var enregistre un million de plongées par an et génère un chiffre de 5 320 000 euros uniquement liés à l’activité, dont la moitié revient au bassin raphaëlois. « Ce colloque doit nous permettre de présenter les orientations pour le futur » précise le président pour qui le partage de l’espace marin doit se faire avec les autres activités du nautisme, de la pêche traditionnelle et du bord de mer. »

L’émergence de projets structurants

Partenaire de l’opération, l’APAM (Association Pêche Activités Maritimes) groupe du Fonds Européen pour la Pêche (FEP), présente pour sa part les outils financiers mis à disposition par l’Europe en faveur du littoral, et concernant des projets stratégiques et structurants. « Il s’agit du maintien et de la création des emplois directs ou indirects dans la filière pêche et aquaculture, et de renforcer la présence de celle-ci dans le développement des territoires littoraux » a précisé le président de l’APAM, Christian Decugis : « Suite à l’évaluation du programme Axe 4 du FEP, la stratégie d’intervention de l’APAM a été révisée et optimisée pour se positionner sur les prud’homies de Saint-Raphaël et de Cannes, soit six communes. L’effet levier sera d’autant plus important. »

1/3 de l’offre touristique du Var

Dans son intervention, Régis Courvoisier, directeur du Pôle Touristique Estérel Côte d’Azur, a mis en avant les atouts de la structure regroupant quatorze communes et deux intercommunalités, représentant 1/3 de l’offre touristique du Var et 1,8 million de touristes par an. L’offre est concentrée à 80% sur le littoral. Satisfait de la participation du Pôle touristique aux débats, le directeur « souhaite que les besoins soient encore mieux identifiés pour développer davantage les offres et les activités ». 

Deux journées au cours desquelles la quarantaine de participants (acteurs institutionnels, professionnels, décisionnaires et financier) pourront faire ressortir les priorités et les stratégies de développement local, avec pour fil conducteur : valoriser sans dénaturer.

Photographie : Michel Eisenlohr

MICRO-FOLIE SAINT-RAPHAEL

 

SAINT-RAPH.INFO

 

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par la Direction de la Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales