Conseil de quartier d'Agay – Anthéor – Le Trayas

Les Ligures mais aussi les Grecs et les Romains appréciaient son port à couvert. De tout temps, chaloupes de pêche et navires de commerce y trouvèrent un précieux refuge. Au XVIIIe siècle, le lieu se compose d’un hameau, d’une chapelle, d’un fort et de canons pour la sécurité du site. Les seigneurs du château (famille Giraud d’Agay), possèdent alors les droits d’ancrage, de port, de douane et de santé dans la baie, le droit de pêche aux anchois de Saint-Tropez à la frontière du Var.

 

Plus tard, l’aviateur et écrivain Antoine de Saint-Exupéry y viendra en séjour. Ses quelques habitants sont des agriculteurs, des pêcheurs. Le quartier vit alors de l'exploitation forestière gérée aujourd’hui par l'Office national des forêts, des carrières et de ses exploitations agricoles dont certaines sont encore en activité (vignes, fruits et légumes).

 

Au siècle suivant, la baie est une « auberge maritime » pour les bâtiments marchands et militaires au mouillage. Un phare signale son entrée, protégée par le Cap Dramont et le Cap Roux. Le Rastel forme une barrière grandiose entre la plaine et la rade. Agay est au XIXe siècle « un pays d’une très marquante originalité » nous dit Jean-André Ortolan. Villas et hôtels se construisent au bord de mer ou en lisière de forêt. Joyau de la Corniche d’Or, le site accueille ses premiers touristes, avec eux la mutation du village en station huppée. Durement touché durant les bombardements, Agay opère sa reconstruction dès après-guerre notamment avec la réédification de l’église Notre-Dame-du-Sacré-Cœur et de nombreuses habitations.

 

A la fin des années cinquante est créé le bureau municipal lequel, avec le bureau de poste, l’école, le syndicat d’initiative, la bibliothèque, le centre commercial, propose aujourd’hui un ensemble fonctionnel et indispensable à quelque quatre mille habitants. Hôtels, mais aussi chambres d’hôtes, campings, accueillent les estivants de toutes destinations pour des séjours de charme ; les villages-clubs privilégiant quant eux les vacances familiales. Agay reste avec ses lotissements construits à partir des années soixante-dix et quatre-vingts, un secteur très résidentiel. Le quartier est essentiellement tourné vers le tourisme estival surtout depuis la construction du complexe touristique Cap Estérel, niché sur les hauteurs du quartier. Au pied de l’Estérel, une dizaine de calanques et de petites plages de rochers se succèdent dans le décor sauvage d’Anthéor et du Trayas.

 

Yvonne Zucco

 Adjoint en charge des quartiers d’Agay – Anthéor – Le Trayas, Identité et traditions locales

 

Boulevard de la plage 83530 Agay

Tel : 04 94 82 01 74

Du lundi au jeudi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00

Le vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30

 

 

Pour contacter les Conseillers de Quartier d'Agay, vous pouvez renseigner le formulaire en ligne :

  Accès au Formulaire de demandes

 Accès aux Comptes rendus des conseils du quartier

 

 Liste de vos conseillers de quartier

 

Fabrice Charpentier

Laurent Liberato

Colette Mongenet

Gilles Pinneterre

Tourisme, Culture,
Animation et Sports

Sécurité routière,
Voirie et travaux routiers,
Environnement et
cadre de vie

Urbanisme et Aménagement,
Tourisme, Culture,
Animation et Sports

Sécurité routière,
Voirie et travaux routiers,
Tourisme, Culture,
Animation et Sports

Colette Pitol-Laugier

François Polverini

André Surelle

Martine Vargas

Environnement et
cadre de vie,
Tourisme, Culture,
Animation et Sports

Sécurité routière,
Voirie et travaux routiers,
Environnement et
cadre de vie

Urbanisme et Aménagement,
Tourisme, Culture,
Animation et Sports

Urbanisme et Aménagement,
Tourisme, Culture,
Animation et Sports

 

 

 

 

 

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Mentions Légales

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par le service Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales