Pascal Boniface : « Miroir, miroir, dis-moi si je suis une grande nation »

Mardi, 5 février, 2019 - 14:15

3e puissance nucléaire de la planète, 5e puissance économique et militaire, seul pays de l’union européenne doté d’un siège et d’un droit de véto au Conseil de sécurité de l’ONU, la France est-elle une grande puissance sur la scène internationale ? C’est la notion même de « puissance » qu’a brillamment interrogée Pascal Boniface, ce 4 février, au Palais des congrès où l’attendaient quelque 1000 personnes. Un plaidoyer réaliste et nuancé, éloigné des discours déclinistes ou grandiloquents. Pertinent et convainquant !

 

« C’est un grand honneur que de vous recevoir ce soir pour ce qui est la 10e conférence de 18h59. Nous avons rencontré des historiens, des philosophes, des romanciers, des docteurs, des chefs d’entreprises, d’anciens ministres, des économistes, des politistes, des juristes mais nous n’avions pas encore eu de spécialiste de la géopolitique », s’est félicité Frédéric Masquelier en préambule à l’intervention de l’un des géopolitologues les plus suivis sur les réseaux sociaux.

 

« Nous sommes différents mais pas supérieurs » 

Sans faire l’impasse sur les faiblesses de la France, ni sur ses atouts incontestables, Pascal Boniface a procédé à un large tour d’horizon de la place de la France dans le monde. D’une France qui a les moyens de ses ambitions, jouit d’une position géostratégique favorable, d’une longue tradition étatique et qui incarne des combats. « Oui la France n’est plus aussi puissante que sous Louis XIV, mais elle pèse plus que l’Espagne ou les Pays bas ».

 

« La France peut parler d’un pied d’égalité avec les autres pays » 

Une analyse balayant, entre autres, le positionnement de la France et son attitude vis-à-vis de l’Europe ; le couple franco-allemand ; nos rapports avec la Chine et la Russie ; l’impérialisme des Etats-Unis ; notre place dans la gouvernance mondiale ; notre prestige et notre poids diplomatique ; notre capacité économique et nucléaire. Une France marquée par l’empreinte de De Gaulle, Mitterrand et Chirac pour garder un pouvoir de marge de manœuvre et de décision autonome, « faire les choses par soi-même, ne pas dépendre d’autres pays ».

 

« La France a des atouts et le monde entier le voit »

 

Une France qui, en résumé,joue son rôle de puissance à l’échelle mondiale  et au sujet de laquelle Pascal Boniface a conclu sur une note positive et réaliste : « Il y a une demi-douzaine de puissances mondiales et la France en fait partie. La France a des atouts et le monde entier le voit. Nous avons les meilleures écoles d’ingénieurs dans le monde, des mathématiciens hors pairs. A elle de chasser le pessimisme qui ne conduit qu’à l’impuissance, le faire bouger par l’optimisme de la volonté ».

 

 

Photographies : Michel Johner

MICRO-FOLIE SAINT-RAPHAEL

 

SAINT-RAPH.INFO

 

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par la Direction de la Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales