Jiu-Jitsu : vous avez dit Japon ou Brésil ?

Jeudi, 22 février, 2018 - 09:00

Les deux mon capitaine. A ne pas confondre avec la Capoeira, autre sport de combat typique de ce grand pays sud-américain, le Jiu-Jitsu brésilien est un art martial d’origine japonaise importé au Brésil vers 1920 par Mitsuyo Maeda, élève de maitre Jigoro Kano (le fondateur du judo). Un sport qui s’est développé tout au long du XXe siècle dans ce pays grâce à la famille Gracie et qui, au fil des ans, s’est petit à petit démarqué du Jiu-Jitsu tel qu’on l’enseigne dans l’ex-empire du soleil levant.

 

Cette discipline de combat qui tire ses origines du judo classique et du Ju-Jitsu japonais, n’est pas un art martial « d’attaque » mais plutôt de défense, voire d’auto-défense. Son créneau : le combat au sol, là où les différences de taille, de poids et de technique de frappe se nivellent. Son style, les étranglements, les clés articulaires ou les compressions musculaires, tout ce qui peut permettre une immobilisation de l’adversaire sans lui porter de coup.

 

Une discipline où excellent deux Raphaëlois, Morgane Guillard, championne de France 2017 des -54 kg et Christopher Clamens, vice-champion de France 2017 des -70 kg. Tous deux élèves de Frédéric Roca et Frédéric Michelangeli, ce dernier étant le président et l’un des entraineurs du club raphaëlois de Jiu-Jitsu brésilien « Hagakuré ». Un club basé pour le moment à la salle Paci et qui compte une soixantaine de licenciés. Frédéric Masquelier vient d’annoncer l’imminence de la mise en chantier d’un nouveau Dojo à Saint-Raphaël. Annonce qui a trouvé un écho très positif du côté de l’Hagakuré.

 

Photographie : Michel Johner

MICRO-FOLIE SAINT-RAPHAEL

 

SAINT-RAPH.INFO

 

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par la Direction de la Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales