Conseil de quartier d’Agay : une forte mobilisation

Vendredi, 9 février, 2018 - 13:45

Dernier quartier de la ville à avoir tenu conseil, Agay, et ses quartiers associés, le Trayas et Anthéor, étaient au centre de toutes les discussions ce jeudi 8 février à la salle du Togo. Une halle polyvalente où les retardataires ont dû se tenir debout tant la mobilisation a été forte pour assister à ce grand exercice de démocratie participative, souhaité par le maire Frédéric Masquelier.

 

Echanges, points du vue, petits problèmes ou grands chantiers, aucune question n’a été éludée par le maire lors de cette soirée. Un premier magistrat qui a pu compter sur le travail réalisé en amont par les conseillers de quartiers fraichement élus pour apporter des réponses aux attentes de ses administrés, mais aussi sur celui d’Yvonne Zucco, adjointe déléguée au quartier d’Agay, d’Anthéor et du Trayas. Egalement mobilisés pour cette soirée d’échanges, Béatrice Fontaine, commissaire divisionnaire en charge du secteur de Fréjus/Saint-Raphaël/ Draguignan, MM. Chabert et Geisler, adjoints à l’environnement et à l’urbanisme, ainsi que différents directeurs des services de la ville, qui ont pu, soit répondre directement aux habitants, soit leur fixer un rendez-vous pour tenter de résoudre leur problème. Trois thèmes majeurs ont ainsi été déclinés.

 

 

La délinquance en baisse…

 

Pour aborder le sujet de la sécurité, c’est Béatrice Fontaine qui a dressé le bilan de l’année écoulée. Les chiffres concernant les cambriolages (8) et les faits de délinquance (79) sont en baisse. La principale préoccupation restant l’insécurité routière, et particulièrement les excès de vitesse (1934 en 2017 sur l’ensemble du territoire communal). Autres points noirs évoqués, les stationnements anarchiques ou sauvages, les aménagements routiers, ou encore l’épineux problème de la mise à l’eau des bateaux sur la rivière Agay.

 

« On ne peut sérieusement pas vous promettre que nous allons tout résoudre du jour au lendemain. Certains dossiers le seront sur du court terme, d’autres sur du moyen ou du long terme. Vous savez que l’Etat, par différentes mesures, nous impose de faire des économies et c’est ce qui va définir la rapidité de nos actions. Ce que je peux d’ores et déjà vous annoncer comme mesures concrètes, c’est qu’un nouveau radar pédagogique sera mis en place dès le 12 février afin de responsabiliser un peu plus certains conducteurs. Nous avons également décidé de transformer l’ancien stade en parking gratuit et d’instaurer des zones bleues pour faciliter le stationnement. Voilà le type d’actions qui peuvent rapidement être mise en place sans que cela ne grève le budget de la commune » a déclaré Frédéric Masquelier.

 

 

Un urbanisme maîtrisé, un cadre de vie préservé et une propreté accrue

 

Deuxième volet abordé, l’urbanisme, l’environnement et le cadre de vie. Là encore, le maire a souhaité insister sur le fait qu’il n’était pas question de faire tout et n’importe quoi sur la commune et notamment en matière de logements sociaux. Il a également insisté sur le fait d’améliorer la qualité de l’accueil fait aux touristes, ce qui passe par une propreté accrue des plages et des lieux publics.

 

Pour un regroupement des activités…

 

Dernier thème de la soirée, les loisirs, la culture et l’animation. Là aussi, quelques annonces de la part du premier magistrat. La création d’un terrain de beach-volley sécurisé, le club enfants sur la plage, le retour des feux d’artifice en aout pour 2018 et du corso fleuri en 2019, une charte de la vie nocturne, le retour des concerts à Saint-Raphaël, ainsi que le souhait de regrouper toutes les activités liées aux sports nautiques sur un seul endroit de la plage. Des mesures chaudement accueillies par l’assistance.

 

 Retour en vidéo sur la Page Facebook de la Ville 

 

Photographies : Michel Johner.

MICRO-FOLIE SAINT-RAPHAEL

 

SAINT-RAPH.INFO

 

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par la Direction de la Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales