Natation : un coup de projecteur énorme pour la Ville

Mercredi, 8 novembre, 2017 - 09:45

Autre dossier évoqué lors du dernier conseil municipal : l’organisation des championnats de France de natation de 1ère division. Pour la troisième fois depuis l’ouverture du stade nautique Alain Chateigner, Saint-Raphaël s’apprête à accueillir cet évènement national. Du 22 au 27 mai 2018, les 600 meilleurs nageurs tricolores s’affronteront dans le bassin raphaëlois, avec en point de mire, les prochains JO de 2020 au Japon. 160 clubs de l’hexagone seront représentés et plus d’une cinquantaine de journalistes TV, radio et de presse écrite couvriront ce grand évènement sportif. Côté économique, ce sont un peu plus de 10.000 nuitées qui vont profiter aux professionnels locaux de l’hôtellerie et de la restauration.

 

« Après 2007 et 2010, la Ville de Saint-Raphaël est très heureuse d’accueillir à nouveau les championnats de France de natation de D1. C’est un magnifique coup de projecteur car pendant une semaine, toute la France aura les yeux rivés sur Saint-Raphaël et son stade nautique. Ici, tout le monde a encore en mémoire les exploits réalisés par les Manaudou, Bernard, Bousquet, Muffat et autre Metella lors de leur dernier passage. On va aussi pouvoir découvrir à Saint-Raphaël tous ces jeunes nageurs français qui, on l’espère, brilleront prochainement lors des compétitions internationales. Sans parler des retombées économiques importantes que cela représente pour nos hôteliers, nos restaurateurs et nos commerçants », déclare Ginette Cifre, adjointe aux sports de la Ville. Une délibération adoptée à l’unanimité.

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Mentions Légales

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par le service Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales