Rugby : Guilhem Guirado au CARF !

Mardi, 22 août, 2017 - 12:00

Que nos amis Toulonnais se rassurent, Guilhem Guirado, l’actuel capitaine du RCT et de l’équipe de France, portera bien les couleurs des « rouge et noir » cette saison encore. Lundi soir, sur la pelouse du stade Rossi, il s’agissait d’une simple visite de l’un des meilleurs talonneurs de la planète et non du transfert du siècle pour le club intercommunal. Ami de longue date de Geoffrey Baretge, entraineur-joueur du CARF, à l’époque où ces deux garçons portaient les couleurs de Perpignan, Guilhem est venu distiller quelques précieux conseils aux avants carfistes, notamment en touche et en mêlée. Un grand moment de partage et surtout de pur bonheur pour des « amateurs » tout surpris de cette rencontre improvisée.

 

Guilhem, pourquoi cette venue au CARF ?

« J’étais déjà venu quelque fois ici, à la demande de Geoffrey, mais cela faisait au moins deux ans que je n’avais pas mis les pieds au stade Rossi. Ce n’est pas toujours facile de se libérer quelques heures avec l’emploi du temps chargé que l’on a. Néanmoins, cela reste un grand plaisir pour moi car c’est un véritable moment de partage entre sportifs qui vivent la même passion, celle du rugby ».

 

 

Guilhem, une opinion sur le Top 14 et son évolution au fil des saisons ?

« C’est un championnat long et stressant où il faut en permanence se remettre en question, s’adapter, s’améliorer. Le moindre faux pas, la moindre erreur, se paye cash. Tout le monde se renforce chaque année et joue vraiment pour décrocher le titre. Il n’y a qu’à voir la saison dernière. A deux journées de la fin de la phase régulière, dix équipes étaient encore en lice pour une qualification. Après, quand vous êtes dans les six, tout devient possible. Le Top 14, c’est devenu une compétition qui vous met sous pression dix mois durant et qui ne vous laisse aucun répit ».

 

Compétition que vous avez gagnée avec Perpignan mais pas encore avec Toulon ?

« C’est vrai. Deux finales perdues avec le RCT. J’espère que la troisième sera la bonne. Champion d’Europe avec Toulon mais pas encore champion de France. Mais cette saison, on va encore jouer ces deux compétitions à fond. On sait que ce sera compliqué. On n’est pas les seuls à être armés pour aller jusqu’au bout. On respecte tout le monde mais on y croit. Sinon, ce n’est pas la peine de chausser les crampons ».

 

Un dernier mot sur l’équipe de France et la tournée de fin d’année ?

« On est conscient que l’on a déçu en Afrique du Sud. Notre tournée d’été n’a pas été convaincante. On va essayer de rectifier le tir en novembre même si l’on sait que cela va être très difficile. On affronte deux fois la Nouvelle-Zélande, une fois l’Afrique du Sud et une fois le Japon. Ça va être compliqué d’autant que ces équipes sont en fin de saison et nous en phase de quasi reprise. D’un autre côté, on n’a pas vraiment le choix. Je ne vais pas vous dévoiler ici ce qui s’est dit dans les vestiaires ou en interne avec le staff, mais on doit montrer un autre visage que celui affiché cet été, c’est une évidence. Tout le monde en est conscient et travaille dans ce sens ».

 

Photographies : Jean-Christophe Mattei.

MICRO-FOLIE SAINT-RAPHAEL

 

SAINT-RAPH.INFO

 

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par la Direction de la Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales