Le Mucem, écrin des collections du Musée archéologique

Vendredi, 23 juin, 2017 - 14:45

Jarre dix cordons, gourde annulaire, pot à filtre, cruche à bec tréflé glaçuré : quatre pièces d’une valeur inestimable du Xe siècle, issues des collections du Musée archéologique municipal, enrichissent actuellement l’exposition « Aventuriers des Mers » présentée au Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée, à Marseille.

 

 

Les eaux raphaëloises ont englouti bien des cargaisons depuis l’Antiquité, dont le Musée archéologique s’est fait la vitrine au fil du temps. Des richesses issues d’un prestigieux passé maritime, qui ont formé d’importantes collections : amphores romaines ou objets d’influence arabe du Xe siècle ; ces derniers ayant retenu toute l’attention du Mucem, et précédemment de l’Institut du Monde Arabe, à Paris.

 

 

545 000 visiteurs

 

Si ces pièces contribuent à illustrer admirablement le propos sur les plus fameux navigateurs, les grandes découvertes, les nouvelles voies maritimes et commerciales, le prêt de celles-ci permettent à la Ville et au Musée archéologique de rayonner de manière considérable, sachant que 545 000 personnes ont visité les expositions présentées par le Mucem en 2016.

 

A propos de l’exposition au Mucem

 

De l’Empire perse aux conquêtes d’Alexandre le Grand, de l’expansion de l’islam aux explorations chinoises et des aventures portugaises aux navigations hollandaises, c’est entre Méditerranée et océan Indien que se sont déroulées les grandes aventures maritimes fondatrices du monde d’aujourd’hui.

 

Riche de plus de 200 œuvres et objets, l’exposition « Aventuriers de mers » conduit le visiteur au croisement de l’or d’Afrique et de l’argent d’Occident, des verreries de Venise, des cotonnades indiennes, des porcelaines et des épices venues des mers de Chine.

 

Tout au long du Moyen-Âge, l’océan Indien, d’où provenaient les produits les plus recherchés, a été le plus grand marché du monde et le plus convoité. En se déployant, le commerce maritime a permis de brasser non seulement les marchandises, mais aussi les hommes, les religions et les idées. Le monde s’est élargi, révélant peu à peu son immensité.

À l’heure où l’intensification des processus de mondialisation interroge notre avenir immédiat, cette exposition nous propose de prendre le temps de parcourir une histoire de l’Ancien Monde, tel qu’il est apparu aux premiers aventuriers des mers dans sa diversité et sa complexité, riche d’un avenir qui restait à construire.

 

 

Photographies : DR

WEBCAMS

SAINT-RAPH TV

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par la Direction de la Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales