Futur crématorium : le chantier suit son cours

Mercredi, 14 juin, 2017 - 10:15

Le site du futur crématorium est bien entendu fermé au public pour des raisons de sécurité, mais, aux alentours du cimetière de l’Aspé, l’imposante grue qui surplombe ce dernier questionne nombre d’habitants de la commune… Où en est-on de la construction de ce nouvel équipement public ?

 

Le chantier suit son cours, à l’image du montage très chronométré qui a présidé au déroulement du projet dans son ensemble.

 

 

 

Approuvée par le Conseil Municipal en décembre 2013, la procédure de délégation de service public a été menée pendant l’année 2014 ; le futur concessionnaire, la société SOCIETE DES CREMATORIUM DE FRANCE, a effectué les études environnementales nécessaires et l’étude d’impact durant l’année 2015, puis les autorisations administratives (enquête publique, arrêté préfectoral d’autorisation, permis de construire) ont occupé les acteurs du projet jusqu’à la fin de l’été 2016, avant que ne soient lancées les consultations des entreprises, toutes locales, qui se sont attelées à la tâche.

 

Les travaux de construction ont été officiellement lancés avec la pose de la première pierre en janvier 2017.

 

Cinq mois plus tard, le chantier est déjà bien avancé, puisque la plateforme destinée à recevoir le bâtiment a été intégralement réalisée, et le gros-œuvre construit à environ 80 %, ce qui permet d’avoir une vision du futur équipement et de son intégration dans le site.

 

La livraison du crématorium est toujours prévue pour la fin de l’année 2017.

 

Photographies : Service Communication

WEBCAMS

SAINT-RAPH TV

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par la Direction de la Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales