Judo : Une pépite nommée Luane

Mercredi, 19 avril, 2017 - 17:00

Luane Roblès. Retenez bien son nom car vous risquez fort de l'attendre souvent dans un avenir très proche. Luane, c'est tout simplement l'une des nouvelles pépites du judo tricolore et bien sûr, l'une des pensionnaires du club local de l'ARAM. Entrainée par Franck Lefebvre et Benjamin Darbelet, la jeune raphaëloise de 17 ans a décroché, ce week-end à Clermont-Ferrand, la médaille d'argent chez les lourds aux championnats de France cadet.

 

Alors certes, elle n'a pas gagné le titre, perdant en finale face à une adversaire qui lui rendait 30 kg et surtout contre qui, l'année dernière, elle s'était assez sérieusement blessée. Mais malgré cette défaite en finale, les entraîneurs nationaux présents à ces championnats n'ont eu d'yeux que pour elle et son superbe parcours (cinq victoires par ippon) et lui ont ouvert grand les portes du groupe France.

 
L'équipe de France qu'elle va rejoindre dès ce mois-ci car elle est déjà présélectionnée pour disputer les "Europe" et les "Monde" cadet de cet été. Juste avant de basculer chez les juniors en septembre. D'autant plus remarquable que pour l'heure, elle est la seule membre de ce collectif France jeune à ne pas faire partie d'une structure de sport de haut niveau, comme les Pôles espoirs ou un sport étude.

 

Mais ce qui a le plus tapé dans l'œil des sélectionneurs nationaux, c'est incontestablement l'incroyable bagage technique de Luane. Là, à cet âge, où certains se contentent de maitriser un ou deux mouvements, et tentent en permanence de les placer en combat, Luane, elle, affiche une panoplie complète. Debout comme au sol d'ailleurs. C'est simple, elle sait tout faire (ou presque) avec une facilité déconcertante. C'est pour cela que ses deux coaches, Franck et Benjamin, ne tarissent pas d'éloges sur leur jeune protégée, qui a commencé le judo à 4 ans à l'ARAM, et peut et va encore progresser. Surtout en intégrant le groupe France où elle sera enfin sur le même pied d'égalité que ses différentes concurrentes en terme d'heures d'entraînement.

 
Et si pour les JO de Tokyo en 2020 cela parait un peu juste (elle n'aura que 20 ans), en revanche en 2024, ça peut le faire. En tout cas à la vitesse où progresse cette jeune fille, tous les rêves sont permis...même les plus fous.

LE TENNIS A SAINT-RAPHAEL

 

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Mentions Légales

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par le service Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales