Les vœux du Député-Maire au quartier de Boulouris

Mardi, 27 décembre, 2016 - 17:30

C’est par Boulouris que s’achevait le cycle des cérémonies des vœux de quartier du Député-Maire, le 23 décembre dernier. Un moment de convivialité offrant un tour d’horizon des actions menées à Boulouris pour l’année 2016.

Jean-François Debaisieux, Adjoint délégué à ce quartier de la ville, a tout d’abord rappelé son attachement à l’animation du « village », vecteur fort de lien social. Soulignant sa volonté de multiplier l’offre culturelle dans les salles municipales, et pour la première fois cette année, dans les jardins de la mairie annexe, il a évoqué les moments forts d’une programmation Boulourissienne au calendrier bien rempli. Saluant la mobilisation et la compétence de la Police Municipale qui a permis le maintien de toutes ces manifestations, en dépit d’un contexte difficile dû aux évènements internationaux, il a également remercié l’implication de la vingtaine d’associations locales œuvrant sur Boulouris qui, par leur dévouement, contribuent au bien-vivre du quartier à l’image de l’urbanisation, l’environnement et la voierie qui font l’objet d’une vigilance permanente.

 

Rétrospective des réalisations menées

 

Abordant le volet des travaux, Jean-François Debaisieux a procédé à l’inventaire des chantiers d’importance qui ont été réalisés : éclairage avenue Beauséjour et Campotels, aménagements à Santa Lucia, terrassement de l’école de l’Aspé, enrobé au rond-point Pasteur, rénovations avenue de la Mer et carrefour Léon Lagrange, mais aussi des salles municipales abritant la Poste. L’adjoint a ensuite évoqué la création des conseils de quartier par le Député-Maire, faisait observer que celui de Boulouris « permettra à ces huit représentants d’être force de propositions dans les projets concernant le quartier ». Remerciant enfin tous les services de la Ville pour leur soutien et leur efficacité, les forces de l’ordre et les sapeurs-pompiers, il renouvelait au Député-Maire sa gratitude pour sa confiance, son écoute et les moyens mis à disposition pour Boulouris. Il concluait son allocution en assurant les habitants de son profond attachement et en leur souhaitant de bonnes fêtes de fin d’année.

 

Des investissements maintenus

 

La parole a ensuite été laissée au Député-Maire qui a salué la bonne gestion du quartier de Boulouris et souligné l’importance d’appuyer la politique de la Ville par la maitrise de son volet financier. Faisant observer les réductions drastiques des subventions de l’Etat à l’encontre des communes, Georges Ginesta expliquait qu’en 2013 Saint-Raphaël avait été doté de 7 millions d’euros contre 3 millions en 2017, soit une perte de 4 millions qui, sur un mandat, représente une imputation de 24 millions. Face à une situation nationale économiquement difficile, le Premier Magistrat se félicitait de la bonne gestion de la Commune qui, avec une taxe d’habitation de 11,97 % (sur une base abattue de 15%), se classe quatrième commune de France la moins imposée. Assurant les Boulourissiens de sa volonté de poursuivre ce cap, il faisait observer que Saint-Raphaël a maintenu ses investissements, notamment, avec la refonte du marché Victor Hugo, qui stimule l’activité privée grâce à sa nouvelle attractivité, et la création de l’Institut de Formation Public Varois des Professions de Santé installé dans les anciens locaux de l’IUT. Une action concrète en faveur de la formation et du travail des jeunes, avec des étudiants appelés à trouver rapidement du travail à la fin de leurs études, dans un secteur en forte demande.

 

Des choix politiques respectueux de chacun

 

Sur le plan national, il a ensuite abordé la question des flux migratoires et l’importance de préserver notre mode de vie dans une cohabitation pacifique et laïque. Un défi majeur pour la défense et la transmission des valeurs françaises, pour lequel la Ville met tout en œuvre, et la nécessité d’un effort de tous en ce sens. Il remerciait enfin l’ensemble des Raphaëlois qui « ont fait preuve d’un sens du civisme très élevé lors des élections primaires de la droite et du centre avec 20 % de votant à Saint-Raphaël, contre 10% en moyenne nationale. Les Raphaëlois s’intéressent à la politique et ils ont raison ». Concernant le volet sécurité, le Premier Magistrat faisait observer qu’à « Saint-Raphaël il n’y a pas de quartier sensible, nous avons créé des habitats sociaux haut de gamme, nous y avons mis les moyens, ce sont des choix politiques car tous les êtres humains ont droit à la considération. Une société équilibrée ne doit pas être une société conflictuelle et je crois que c’est la réussite de notre politique à Saint-Raphaël. » Remerciant tous les acteurs du tissu associatif Boulourissien, le Député-Maire concluait «  Il est important de se reconnaitre comme appartenant à une grande famille de 35.000 personnes et, au-delà, de 65 millions de français, car la France reste un pays exceptionnel. Bon Noël à tous ! » Cette chaleureuse cérémonie s’est conclue par le traditionnel verre de l’amitié.

 

A noter que les vœux à l’ensemble de la population se dérouleront le 5 janvier, à 19h, au Palais des congrès.

 

Photographies : Michel Eisenlohr.

 

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Mentions Légales

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par le service Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales