Handball : Le SRVHB s'offre Nantes

Vendredi, 11 novembre, 2016 - 13:00

Au Palais des sports JFK, SRVHB bat Nantes 23-21 (mi-temps 11-11). Arbitres : MM. Bounouara et Sami. Spectateurs : environ 2000.

SRVHB : Popescu (14/33 dont 0/2 aux pens), Djukanovic (1/3 aux pens); Krantz (1/2), Simicu (1/3), Mapu, Abily (3/7), Sarmiento (3/4), Kolakovic, Jurka (4/6), Caucheteux (8/8 dont 6/6 aux pens), Stehlik (0/1), Vigneron (0/1), Trottet, Krakowski, Dipanda (0/6), Hmam (3/3). Entr : Da Silva.

Nantes : Dumoulin (1/6 dont 0/3 aux pens), Siffert (7/25 dont 0/3 aux pens); Garbi, Claire (7/10 dont 4/4 aux pens), Nyateu (1/3), Klein (4/6), Buric, Tournat (4/5), Feliho, Derot (2/4), Matulic (1/2 dont 0/1 aux pens), Delacroix (1/4), Gurbindo (0/4), Balaguer (1/3 dont 0/1 aux pens), Scott (0/1). Entr : Anti.

Invaincus depuis douze rencontres, toutes compétitions confondues, seul Barcelone a fait aussi bien sur l'ensemble des championnats européens, les Nantais ont subi ce jeudi soir au Palais des sports JFK, leur première défaite de la saison 2016-2017. La faute à qui ? A de très solides Raphaëlois qui, à défaut de briller de mille feux en attaque, ont pu s'appuyer sur ce qui marche le mieux au SRVHB en ce moment, à savoir la défense. Un choc entre deux des plus sérieux prétendants au podium qui a viré en faveur des Varois sur quelques détails. Une rencontre de "gros bras", où bien que l'enjeu est souvent pris le pas sur le jeu, certains artistes ont su tirer leur épingle du jeu pour gratifier le très nombreux public présent à des gestes techniques de grande classe.

A commencer par ce but complètement fou sur l'aile droite du magicien local Jurka qui a fait frissonner de plaisir toute l'assistance. Un tir dans le dos et en angle fermé qui a fait mouche. Et puis il y a eu aussi ces percées à répétition de l'insaisissable Abily qui font lever les foules. Le sans faute à 8/8 du buteur maison Caucheteux ou encore les parades magiques du portier varois Popescu. Mais à ce tableau d'honneur, il ne faut surtout pas oublier les trois contre-attaques victorieuses du défenseur central Hmam qui semblait avoir retrouvé ses jambes de vingt ans ce jeudi soir. Ou encore le travail de sape de l'inépuisable Krantz, véritable couteau suisse de cette équipe raphaëloise sur qui on peut toujours s'appuyer. C'est simple, à part gardien de but (et encore, il faudrait l'essayer), il peut et joue partout.

Une défense de fer

Mais ce qui a fait pencher la balance dans le camp sudiste, c'est incontestablement sa défense. Onze buts encaissés en première période, dix en seconde, la meilleure défense du championnat a parfaitement muselé la deuxième meilleure attaque de cette Lidl Starligue.  Et ça, c'est le travail de tout un groupe, y compris de ceux qui ont un peu moins brillé en attaque lors de cette rencontre. Quant au tournant du match, c'est incontestablement cette fin de première période où les Varois, sans être dans le rouge, accusaient tout de même quatre longueurs de retard sur leurs hôtes (7-11). En un rien de temps, les locaux ont réajusté la mire, serré les boulons de leur défense, et refait leur retard juste avant la pause (11-11).

Le reste, c'est un "à toi, à moi" des plus crispants, à une différence près, c'est Nantes qui a toujours couru après le score lors du second acte. Une course d'usure que les locaux ont finalement remporté grâce au réveil, en toute fin de partie, de leur demi-centre ibérique, Sarmiento. Le coup de fatal étant porté par ce dernier à l'entrée du money-time (22-20), juste avant que Caucheteux ne finisse le travail sur pénalty à une poignée de secondes du coup de sifflet final (23-20, 59e). Rien à dire, bravo, car l'adversaire était de taille. Un succès qui permet également de retrouver la deuxième marche du podium puisque désormais à égalité de points avec le "H", le SRVHB lui passe devant grâce au goal-average direct.

Photo : Marie-Laure Terrier.

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Mentions Légales

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par le service Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales