Handball : Les Raphaëlois en patron

Jeudi, 27 octobre, 2016 - 12:45

Gymnase Auguste Delaune à Ivry, SRVHB bat Ivry 28-21 (mi-temps 14-12). Arbitres : MM. Pichon et Reveret. Spectateurs : environ 1200.

Ivry : Chapon (9/21 arrêts), Gervelas (3/11 dont 1/3 aux pens) ; Vium (5/10 dont 3/4 aux pens), M. Bataille (3/4), Cauwenberghs, Keita, Prandi (2/3), B. Bataille (2/4), Furlan (1/5), Martinez, Chipurin (1/3), Del Arco Perez (1/7), Kolle (0/3), Badi (5/9), Ruiz Margaria, Brasseleur (1/5). Entr : Stefanovic.

SRVHB : Popescu (17/32 arrêts dont 0/1 aux pens), Djukanovic (2/6 arrêts dont 1/3 aux pens) ; Krantz (1/2), Simicu (7/11), Mapu (3/4), Abily, Sarmiento (4/10 dont 1/2 aux pens), Kolakovic (1/1), Jurka (4/4), Caucheteux (1/3 dont 1/1 aux pens), Stehlik (0/3), Vigneron (1/2), Krakowski (1/1), Dipanda (3/5), Hmam (2/2). Entr : Da Silva.

Pour les Raphaëlois, la méfiance était de mise, ce mercredi soir, lors de leur déplacement à Ivry. Souvenir, peut-être, de leur dernier voyage dans le Val-de-Marne où ils n’avaient pu faire mieux qu’un partage des points, ou tout simplement parce qu’Ivry, depuis le début de saison, fait mieux que de se défendre (victoire face à Montpellier et Dunkerque, match nul à Nantes). Quoi qu’il en soit, cette rencontre n’était pas à prendre à la légère. Surtout en l’absence des deux pivots titulaires de l’équipe, Lynggaard et Garain, indisponibles l’un comme l’autre, pour plusieurs semaines.
 
Du coup pour pallier à ces forfaits, Joël Da Silva avait fait appel aux éléments du centre de formation et notamment à Jordan Mapu. Bien lui en a pris car le jeune pivot tricolore espoir a signé un très prometteur 3/4. Pas mal pour un début, surtout à l’extérieur, même si, il est vrai, Jordan a déjà quelques minutes au compteur en LNH. Mais jamais en tant que titulaire. Bref, pas de quoi dérégler la belle mécanique locale qui, dans la foulée de son succès face à Héraultais, s’est montrée sous l’un de ses meilleurs jours, hier soir, en terre francilienne.

D’abord en défense. Avec 21 buts encaissés au total et seulement 9 en seconde période, le SRVHB a conforté un peu plus son statut de défense la plus hermétique du championnat en ce début d’exercice. Là encore, la prestation haut de gamme de Popescu lors de cette partie, 17 arrêts au total, y est pour beaucoup. Mais en attaque aussi avec un Simicu redevenu percutant. 7/11 pour le géant roumain, cela faisait un petit bout de temps que l’on attendait cela du côté du Palais JFK. Et puis enfin les valeurs sûres. Ceux sur qui on peut s’appuyer à l’image d’un Dipanda, d’un Jurka, d’un Krantz, d’un Caucheteux ou d’un Hmam, qui font le boulot quoi qu’il arrive, soit en défense, soit en attaque, soit les deux.

Quant au déroulement du match, on peut dire que les Varois ont parfaitement maîtrisé leur sujet, ont toujours menés au score, même si bizarrement, on a surtout enchaîné les séries de part et d’autre. En première période où les Raphaëlois ont d’abord signé un 6-1, pour se détacher 12-7 (20e), avant d’encaisser un 5-0 pour voir revenir Ivry à une longueur (12-11, 28e). Ou encore en seconde avec une entame tonitruante (14-12, 30e, puis 21-12, 42e), avant, là encore, de connaître un coup de moins bien (21-18, 49e), pour finalement en remettre une louche (25-18, 54e) à l’aube du money-time. Un écart qui a parfois fait le yo-yo entre +2 et +9 mais toujours à l’avantage des visiteurs.
 
Et c’est ce qu’il fallait car Nantes, comme Montpellier, se sont également imposés hier soir. L’un comme l’autre évoluant à domicile, Aix pour les premiers, Nîmes pour les deuxièmes, pour rester sur le podium au contact des Ligériens, c’était la seule chose à faire. Des Nantais que les Varois accueilleront d’ailleurs le 10 novembre prochain au Palais des sports. Un match où ni plus, ni moins, que le fauteuil de dauphin des Parisiens sera en jeu.

Photo (archives) : Marie-Laure Terrier.

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Mentions Légales

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par le service Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales