Rugby : Le CARF dans le dur mais…

Mardi, 25 octobre, 2016 - 17:30

A Saint-Paul-Trois-Châteaux, Tricastin bat le CARF 38-13 (mi-temps 21-6). Arbitre : M. Tibi. Spectateurs : environ 300.

CARF : 1 essai (Chatin 45e), 1 trans (Bocherens), 2 pen (Bocherens 16e, 21e).

Tricastin : 5 essais (Jadiri 14e, Seville 23e, 53, Duchaud (72e, 78e), 2 trans (Gomez, 3 pens (Gomez 5e, 11e, 33e).

Ce n’est pas tant le résultat qui dérange mais plutôt la manière. En déplacement ce dimanche à Tricastin, les Carfistes ont une nouvelle été extrêmement pénalisés (22 pénalités contre et 4 cartons) lors de cette rencontre (38-13). Des fautes à répétition qui plombent tout le reste même si, tout n’est pas à jeter dans la copie rendue par les « Jaunets », loin sans faut. En fait, sur un plan purement comptable, il ne manque que quatre points aux locaux pour être dans le tableau de marche prévu, soit un succès. D’ailleurs, avec dix unités au lieu des six actuelles, le XV intercommunal serait tout simplement quatrième ex-aequo. Il n’y a donc pas péril en la demeure, à condition, bien sûr, que le tir soit rectifié au plus vite. A signaler également que le CARF s’est déplacé à Voiron et à Tricastin (deux défaites) et qu’avec Montélimar, c’est certainement parmi ces quatre formations qu’il faudra piocher le malheureux perdant de cet exercice 2016-2017.Alors si les Varois corrigent le tir lors des matchs retours, les pendules seront vite remises à l’heure.

Non, ce qui embête le plus, c’est comment régler ce problème d’indiscipline, devenu chronique depuis trois matchs. Pour le physique on sait. Au besoin on double les séances de musculation, on allonge la durée des footings, etc, mais ce n’est pas ce qui pèche actuellement. Certes ce dimanche dans la Drôme, les « Atomistes » ont fini plus fort que les Carfistes, mais c’est plus le mental et la possibilité d’obtenir le bonus offensif qui ont fait la différence dans cette fin de match que le reste.

Pour l’indiscipline en revanche, c’est plus compliqué. On peut toujours faire appel à l’arbitre du club, en l’occurrence Christophe Poumeaud, ce qui a déjà été fait, et qui peut distiller quelques précieux conseils. Mais encore faut-il que les joueurs soient réceptifs à ceux-ci les jours de match et non aux seuls entraînements. L’implication, elle y est, pas de doute, mais la concentration, ça c’est autre chose. Faire une rencontre sans faute, c’est mission impossible, surtout au rugby qui reste un sport de combat. En revanche, en diminuer le nombre, ça s’est faisable. Le pied qui traine dans un ruck, on le sort. Quand on a un doute sur une position de hors-jeu, on recule d’un mètre. On ne tape pas dans les mains du demi de mêlée quand on n’a pas le droit de la faire. On ne reprend pas un ballon quand on est en position de hors-jeu. On ne conteste pas la décision d’un arbitre. Etc…

C’est toutes ces erreurs bêtes que le CARF peut aisément éviter, soit plus de la moitié sur une partie comme Tricastin. Et ce n’est pas faute de le répéter depuis trois semaines. Les coaches Panzavolta et Roggi en ont d’ailleurs fait leur leitmotiv. La solution elle est là et uniquement là. Quant au remède à appliquer, c’est une autre paire de manche. Une potion magique et secrète que les deux entraîneurs vont devoir concocter au plus vite pour remettre tout cela dans l’ordre. Et ce ne sera pas facile car pour couronner le tout, le CARF sera encore en déplacement ce week-end et ce sera à Bédarrides, chez l’actuel dauphin du championnat. Une seule chose est sûre, ce n’est qu’ensemble que les Carfistes trouveront le traitement à cet épineux problème pour un patient qui au final, n’est pas si désespéré que son classement ne l'indique (8e).

Photo : service communication

MICRO-FOLIE SAINT-RAPHAEL

 

SAINT-RAPH.INFO

 

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par la Direction de la Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales