Urbanisme : Révision du PLU, présentation du Projet d’Aménagement et de Développement Durables

Jeudi, 20 octobre, 2016 - 17:45

Ce 18 octobre, la population raphaëloise était invitée à la Maison des Associations afin d’assister à la réunion publique concernant le Projet d’Aménagement et de Développement Durables (PADD) de la révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU). Cette réunion fait suite à la présentation du diagnostic territorial et de l’état initial de l’environnement du 25 mai dernier, premier acte dans la procédure de révision du PLU. Le sujet a été développé par l’adjoint à l’Urbanisme, Alfred Geisler, et Julien Bertrand du bureau d’études Citadia.

Introduit par la loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain (adoptée le 13 décembre 2000), le PADD est un volet du PLU affichant les objectifs de la commune en matière d’urbanisme, de développement économique et social et d’environnement jusqu’à l’horizon 2030. Pour Julien Bertrand, en charge de l’assistance à la maîtrise d’ouvrages, il s’agit aujourd’hui de réécrire le PADD qui a maintenant dix ans : « Le projet s’organise autour de six orientations. Les trois premières portent sur l’appartenance environnementale, c’est-à-dire la question des sites, des lieux du patrimoine, de la modération de la densité et de l’engagement de la Ville sur le changement climatique. Les trois dernières, sont plus d’ordre sectoriel, avec l’habitat, le développement économique, les mobilités avec le plan de déplacement urbain de la Cavem qui vient de terminer son enquête publique ».

Il est à noter que le contexte réglementaire a fortement évolué, ainsi en moins de 15 ans de grandes lois structurantes ont été adoptées : Solidarité et Renouvellement Urbain (2001), la loi dite « Borloo » (2006), les lois Grenelle I&II (2009 et 2010) et enfin la loi dite ALUR (2014).

Lors de la présentation de ce mardi, les interventions du public ont été nombreuses, et ont porté sur les points suivants :

  • Les pistes cyclables : à créer mais surtout à sécuriser. Il est très dangereux de circuler à vélo sur le boulevard Jean Moulin, par exemple. Le plan de déplacement urbain approuvé par la CAVEM prend en compte le développement des modes doux, leur réalisation sera effectuée dans le respect des règles de sécurité.
  • Mur antibruit : il a été demandé la création d’un mur antibruit le long du boulevard du Cerceron afin de préserver les habitations du bruit ; notamment celui des camions en direction ou venant de la carrière des Caous. S’agissant d’une route départementale, la demande sera transmise au Conseil Départemental.
  • Le changement climatique et notamment le risque de nouveaux tremblements de terre dus à la fracturation de l’écorce terrestre… Le changement climatique est une thématique développée dans le projet d’aménagement et de développement durables de la commune.
  • Il a été rapporté que les pins et leurs aiguilles provoqueraient des problèmes à plusieurs titres (toiture, piscine). Sujet qui a soulevé une réaction auprès de certains participants favorables à la préservation des pins sur la commune et particulièrement des pins parasols (charte du pin parasol élaborée par l’Association de Valescure et des architectes paysagistes).
  • La mise en place de composteurs de quartiers ? La question sera transmise au service environnement de la commune.
  • Des projets de méthanisation sur la commune ?  Un projet important sur le territoire de la CAVEM est en cours de finalisation.
  • Le devenir des terrains communaux sis avenue des Golfs à l’entrée du Parc des Veyssières ? La municipalité évoque de nombreuses difficultés liées à des contraintes d’ordre environnemental et hydraulique.
  • L’obligation de rénover les façades par la mise en place de procédure administrative ? Une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) a été diligentée il y a quelques années. Il n’est pas prévu à ce jour de renouveler cette opération.

Photographies : Michel Eisenlohr

WEBCAMS

RECHERCHE

MAGAZINE

CONNEXION

Mentions Légales

Le site internet "ville-saintraphael.fr" est géré par le service Communication de la Ville de Saint-Raphaël.

L'animation éditoriale et les mises à jour du site sont assurées par le Webmaster du service Communication en liaison avec l'ensemble des directions de la Ville.

Ce site web est la troisième version du site de la ville réalisée par Net Invaders avec la collaboration de Grapho.

Cliquez ici pour lire les mentions légales